Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 1995
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

60 - QOC 95-256 Question de Mme Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN, Mme Gisèle MOREAU, M. Pierre MANSAT et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris sur l'ouverture d'une surface commerciale sur un terrain municipal situé boulevard d'Indochine (19e).

Débat/ Conseil municipal/ Décembre 1995



Libellé de la question :
"La fermeture, il y a maintenant un an, du magasin SUMA, avenue du Général-Brunet (19e), continue de susciter beaucoup d'émotion parmi la population qui ne dispose pas, dans ce quartier, d'un nombre suffisant de commerces de proximité.
Une pétition pour conserver un tel type de magasin s'est couverte de centaines de signatures.
Or, aujourd'hui, M. le Maire du 19e arrondissement vient d'annoncer que le groupe "E.D." se portait candidat pour ouvrir une moyenne surface sur un terrain municipal situé boulevard d'Indochine.
L'ouverture d'une telle surface s'avère ainsi maintenant possible, dans la mesure où la Ville de Paris consent à la location de ce terrain.
Aussi, Mme Martine DURLACH, M. Michel TUROMAN, Mme Gisèle MOREAU, M. Pierre MANSAT et les membres du groupe communiste demandent-ils à M. le Maire de Paris les mesures qu'il compte prendre pour concrétiser ce projet dans les meilleurs délais afin de répondre à la demande des habitants de ce quartier."
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
"Les difficultés suscitées par la fermeture d'un magasin à l'enseigne SUMA au 49, rue du Général-Brunet (19e) n'ont pas échappé à la Municipalité parisienne, particulièrement soucieuse de préserver la richesse du tissu commercial de la Capitale.
Un projet d'implantation d'un supermarché dit "de proximité" disposant d'une surface de vente de 800 mètres carrés devrait se concrétiser dès le début de l'année 1996, à proximité immédiate du magasin disparu.
Dans ces conditions, la situation commerciale du secteur de la porte Brunet, qui souffre aujourd'hui de la concurrence de gros centres commerciaux implantés en proche banlieue, devrait heureusement se normaliser.
Le terrain communal situé boulevard d'Indochine, évoqué par les auteurs de la question, représente une superficie de 7.000 mètres carrés, largement supérieure à celle que nécessite le projet du groupe Carrefour, en vue d'implanter un magasin à l'enseigne "E.D.".
Cette opération qui ne pourrait donc s'inscrire que dans le cadre d'un aménagement intégrant d'autres activités, ne peut s'engager qu'après une large réflexion préalable."