Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Voeu relatif à l'inscription dans le contrat de plan de crédits destinés à la couverture du tronçon du boulevard périphérique porte d'Ivry - porte de Choisy (13e).

Déliberation/ Conseil municipal/ Février 2000 [2000 V. 3]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 1er mars 2000.
Reçue par le représentant de l'Etat le 1er mars 2000.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Considérant que les demandes de la Ville de Paris rappelées dans un voeu voté le 29 septembre 1999 par le Conseil de Paris dans le cadre de l'élaboration du projet de contrat de plan, totalisaient une somme de 10,8 milliards de francs ;
Considérant que les opérations aujourd'hui inscrites dans le projet de contrat de plan ne représentent qu'un engagement financier de la Région et de l'Etat de 7,6 milliards de francs, dont 1,4 milliard de crédits non individualisés ;
Considérant que le projet de contrat de plan intègre désormais la création demandée par la Ville de Paris d'un tramway dans le sud de la Capitale et la création d'un pôle universitaire dans "Paris-Rive gauche" sur des terrains représentant, dans le cadre de la convention U3M Ville - Etat, une contribution municipale de 1,5 milliard de francs et non pas 750 millions de francs comme indiqué dans le contrat de plan ;
Considérant toutefois que de nombreux projets parisiens n'ont pas été retenus, comme l'élargissement du quai de Bercy, le passage souterrain Mirabeau, la rénovation du Petit-Palais ;
Considérant que d'autres projets ont été renvoyés hors contrat de plan (comme la création de la passerelle Bercy-Tolbiac, les aménagements de portes de Paris, la piétonnisation de la place de la Concorde, la mise en valeur de la Seine), et que d'autres ne figurent que pour des sommes très en deçà des besoins (couverture des voies ferrées de Saint-Lazare et de la Gare de l'Est ; création d'une salle symphonique à la Gaîté-Lyrique en faveur de laquelle seule la Région s'est engagée ; politique de la ville) ;
Considérant enfin que la première étape du programme de couverture du boulevard périphérique demandée par la Ville de Paris exclut, pour l'instant, la couverture du tronçon porte d'Ivry - porte de Choisy alors que ce secteur abrite, côté Ivry et côté 13e, plusieurs milliers d'habitants qui vivent exposés jour et nuit à des nuisances sonores insupportables ;
Considérant en conséquence que la réalisation de ce projet, dont l'absence dans le contrat de plan est injustifiable, constitue une absolue priorité ;
Sur la proposition des élus de la majorité municipale,

Emet le voeu :

Que l'Etat et la Région d'Ile-de-France augmentent de 600 millions de francs leur contribution financière pour permettre d'assurer la couverture du tronçon du boulevard périphérique porte d'Ivry - porte de Choisy.