Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

106 - QOC 2000-590 Question de M. Paul AURELLI et des membres du groupe "Rassemblement pour Paris" à M. le Préfet de police concernant la construction d'un nouveau commissariat central dans le 20e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2000


Libellé de la question :
"Le 20e arrondissement bouge, se transforme et deviendra, M. Paul AURELLI et les membres du groupe "Rassemblement pour Paris" le souhaitent, un pôle d'attraction.
La population du 20e arrondissement a fortement augmenté, entraînant par là-même une recrudescence des moyenne et petite délinquances.
M. Paul AURELLI et les membres du groupe "Rassemblement pour Paris" souhaitent rendre hommage aux hommes et aux femmes de la Police qui effectuent dans cet arrondissement un travail remarquable. Ils désireraient, pour eux et pour l'accueil du public, que leurs locaux soient accueillants et fonctionnels.
C'est pourquoi M. Paul AURELLI et les membres du groupe "Rassemblement pour Paris" demandent à M. le Préfet de police de leur indiquer où en est le projet de la Sous-direction des Affaires immobilières et mobilières (S.D.A.I.M.) de la construction d'un nouveau commissariat central de police dans le 20e arrondissement."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Les équipements de la police dans le 20e arrondissement sont implantés au sein de plusieurs quartiers afin de permettre aux riverains et aux personnels d'établir des relations de proximité.
Actuellement, le commissariat central du 20e arrondissement se situe dans les locaux de la mairie de cet arrondissement 48, avenue Gambetta.
Le relogement du commissariat central est inscrit parmi les priorités du schéma directeur immobilier des services actifs de la Préfecture de police.
En 1995, ce relogement avait été envisagé dans la Zone d'aménagement concerté des "Amandiers". Cependant, les projets de relogement n'ont pas été poursuivis du fait de modifications apportées au programme initial de cette Z.A.C.
La prospection auprès d'agents immobiliers et d'organismes publics, tels la Régie immobilière de la Ville de Paris (R.I.V.P.) ou l'Office public d'aménagement et de construction de Paris (O.P.A.C.), demeure toujours d'actualité mais n'a pas abouti, à ce jour."