Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2000
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

75 - QOC 2000-572 Question de M. Jean-Marie LE GUEN et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris relative à l'ensemble immobilier, 120 à 126, avenue de Choisy (13e)

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2000


Libellé de la question :
"La Ville de Paris est propriétaire d'un ensemble immobilier, 120-126, avenue Choisy (13e).
Le projet de la Ville serait de détruire l'ensemble des bâtiments, à l'exception de 2 d'entre eux, et de permettre ainsi l'extension du square de Choisy. Ce projet est contesté par les locataires et les habitants du quartier qui souhaiteraient préserver ce lieu.
En effet, cet îlot, constitué de vieilles bâtisses et d'une ancienne auberge, est un témoignage du vieux Paris.
Le Maire du 13e arrondissement a retiré à 2 reprises des projets de délibération concernant cet ensemble immobilier. Doit-on en déduire que M. le Maire de Paris renonce à ce projet ?
M. le Maire de Paris peut-il indiquer si ce projet a été modifié et s'il compte préserver cet îlot."
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
"L'ensemble immobilier 120 à 126, avenue de Choisy à Paris 13e, se situe sur un emplacement réservé inscrit de longue date au Plan d'occupation des sols pour l'extension du square de Choisy. Cette extension porte sur une surface de 3.700 mètres carrés environ.
Afin de mettre en ?uvre l'extension du square de Choisy sur cette emprise, la Ville s'est rendue progressivement propriétaire de l'ensemble des bâtiments, les dernières acquisitions ayant eu lieu en 1989. Elle a entrepris le relogement des familles vivant sur place.
Ainsi, au cours des 6 derniers mois, 5 relogements ont été réalisés. Il est vrai, cependant, que pendant la même période, 21 propositions de relogement ont été refusées par les occupants et que 14 d'entre eux n'ont pas souhaité répondre aux enquêtes préparatoires au relogement.
La Ville a examiné si certains éléments bâtis méritaient d'être préservés en raison d'un intérêt historique, architectural ou social, ces éventuelles préservations devant être compatibles avec l'objectif principal d'extension du square de Choisy.
L'objectif de la Ville sur ces emprises consiste donc, après relogement des occupants, à démolir l'essentiel des bâtiments afin de réaliser l'extension du square de Choisy conformément au Plan d'occupation des sols, et à conserver, autour d'une cour pavée, deux ou trois bâtiments significatifs.
Le Maire du 13e arrondissement a effectivement souhaité qu'une concertation soit organisée préalablement à l'examen de la délibération portant sur le permis de démolir.
Une réunion d'information et de concertation avec les locataires sera donc prochainement organisée par la mairie du 13e arrondissement et les services compétents de la Ville."