Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2006
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

DF 219-2° - Transfert à la SAGI de la convention conclue le 26 septembre 1980 entre la Ville de Paris et la RIVP pour la réalisation de programmes de locaux à usage principal d’activités. - Autorisation de transferts corrélatifs des droits réels attachés aux immeubles concernés, des avances remboursables versées par la Ville de Paris et des garanties d’emprunts accordées par la Ville de Paris. M. Jean-Yves MANO, rapporteur.

Déliberation/ Conseil municipal/ Novembre 2006 [2006 DLH -]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 20 novembre 2006.

Reçue par le représentant de l?Etat le 20 novembre 2006.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Vu le Code général des collectivités territoriales ;

Vu la convention conclue le 26 septembre 1980 entre la RIVP et la Ville de Paris pour la réalisation de programmes de locaux à usage principal d?activités ;

Vu la délibération 2006 DF-DLH 60 du Conseil de Paris des 16 et 17 octobre 2006, autorisant le transfert à la SAGI de la convention précitée ;

Vu le projet de délibération, en date du 31 octobre 2006, par lequel M. le Maire de Paris lui propose d?autoriser les transferts corrélatifs entre les sociétés des droits réels attachés aux immeubles concernés, des avances remboursables versées par la Ville de Paris et des garanties d?emprunts accordées par la Ville de Paris pour le financement desdits programmes ;

Vu l?avis du Conseil du 11e arrondissement, en date du 6 novembre 2006 ;

Vu l?avis de M. le Maire du 11e arrondissement, en date du 25 octobre 2006 ;

Vu l?avis du Conseil du 13e arrondissement, en date du 6 novembre 2006 ;

Vu l?avis de M. le Maire du 13e arrondissement, en date du 7 novembre 2006 ;

Vu l?avis du Conseil du 18e arrondissement, en date du 27 octobre 2006 ;

Vu l?avis de M. le Maire du 18e arrondissement, en date du 8 novembre 2006 ;

Vu l?avis du Conseil du 19e arrondissement, en date du 7 novembre 2006 ;

Vu l?avis de M. le Maire du 19e arrondissement, en date du 8 novembre 2006 ;

Vu l?avis du Conseil du 20e arrondissement, en date du 31 octobre 2006 ;

Vu l?avis de M. le Maire du 20e arrondissement, en date du 31 octobre 2006 ;

Sur le rapport présenté par M. Jean-Yves MANO, au nom de la 8e Commission,

Délibère :

Article premier.- Dans le cadre du transfert à la SAGI, sous forme de cession, tel qu?autorisé par la délibération 2006 DF DLH 60 du Conseil de Paris des 16 et 17 octobre 2006, de la convention conclue le 26 septembre 1980 entre la Ville de Paris et la RIVP pour la réalisation de programmes de locaux à usage principal d?activités, sont autorisés :

- la cession par la RIVP à la SAGI des droits réels qu?elle détient sur les immeubles concernés (propriété et/ou bail emphytéotique ou à construction), tels que décrits en annexe 1, ainsi que les divisions parcellaires et/ou en volumes et les constitutions de servitudes que ces cessions pourraient nécessiter ;

- le transfert de la RIVP à la SAGI des avances remboursables qui avaient été consenties par la Ville de Paris à la RIVP pour le financement de la réalisation desdits immeubles, telles que décrites en annexe 2.

 Art. 2.- Dans le cadre du transfert décrit à l?article premier de la présente délibération, la Ville de Paris maintient au profit de la SAGI les garanties qu?elle avait accordées à la RIVP pour le remboursement des emprunts souscrits par la société pour le financement de la réalisation desdits immeubles, tels que décrits en annexe 3, pour la durée résiduelle de chacun des emprunts.

Art. 3.- Au cas où l?emprunteur, pour quelque motif que ce soit, ne s?acquitterait pas des sommes dues par lui aux échéances convenues ou des intérêts moratoires qu?il aurait encourus, la Ville de Paris s?engage à en effectuer le paiement en ses lieu et place, sur simple notification des organismes prêteurs, adressée par lettre missive, sans jamais pouvoir opposer le défaut de mise en recouvrement des impôts dont la création est prévue ci-dessous, ni exiger que l?organisme prêteur ne discute au préalable l?organisme défaillant.

Art. 4.- Les charges des garanties ainsi accordées seront couvertes éventuellement par un prélèvement sur les ressources générales du budget et, en cas d?insuffisance de celles-ci et à concurrence des sommes nécessaires, par une augmentation corrélative des taux des taxes foncières et d?habitation ainsi que de la taxe professionnelle.

Art. 5.- M. le Maire de Paris est autorisé à signer, au nom de la Ville de Paris, la ou les conventions de garantie à passer entre la Ville de Paris et la SAGI, et à intervenir, en tant que garante, aux avenants de transfert de prêts, qui seront passés entre les différents organismes bancaires prêteurs, la RIVP et la SAGI.