Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Fevrier 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés relatif aux incidents survenus au collège Boris Vian le 20 janvier 2009.

Débat/ Conseil général/ Février 2009


 

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous passons à l'examen de la proposition de v?u référencée n° 10 G dans le fascicule, déposée par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, relative aux incidents survenus dans le collège Boris Vian (17e), le 20 janvier dernier.

La parole est à Mme Isabelle GACHET.

Mme Isabelle GACHET. - Merci, Madame la Présidente.

Mes chers collègues, le 20 janvier dernier, un incident grave a eu lieu au collège Boris Vian, dans le 17e arrondissement : une assistante d'éducation et le gardien du collège ont été agressés. Ce dernier a été très sérieusement blessé.

Les enseignants ont naturellement exercé leur droit de retrait suite à cet incident, et avec l'ensemble de la communauté scolaire ont sollicité auprès du Rectorat la tenue d'une table ronde avec tous les acteurs concernés. Ils souhaitent notamment une révision de la carte de l'éducation prioritaire, le classement en Z.E.P. du collège et la limitation des dérogations. Ils considèrent à juste titre que la politique d'assouplissement de la carte scolaire engagée par le Gouvernement ne permet plus d'assurer une mixité au sein du collège.

Les élus de gauche du 17e arrondissement ont fait présenter et fait adopter un v?u lors du dernier Conseil d'arrondissement pour que la Ville de Paris soutienne les demandes de la communauté scolaire et que le Préfet de police assure un renfort visible de la police de proximité dans le quartier, car malgré les demandes d'Annick LEPETIT, députée de la circonscription, les moyens affectés restent notoirement insuffisants.

Si, depuis le dépôt du présent voeu en 7e Commission, le Rectorat a accordé la tenue d'une réunion de concertation pour jeudi prochain, dont nous craignons malheureusement qu'elle ne réponde pas aux attentes, nous émettons le voeu que le Maire de Paris saisisse le Rectorat pour que cette table ronde débouche sur un soutien accru à cet établissement, notamment pour son classement en Z.E.P. et la limitation des dérogations accordées, et que le Préfet de police fournisse un bilan des effectifs de police sur le 17e et renforce la police de proximité dans le quartier, car les difficultés que rencontre le collège dépassent de loin son strict périmètre.

Je vous remercie.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - La parole est à

M. Bruno JULLIARD.

M. Bruno JULLIARD. - Comme pour le v?u précédent, Madame la Présidente, j'émets un avis favorable et nous nous satisfaisons de l'initiative des élus du 17e à l'origine de ce v?u.

Le collège Boris Vian nécessite une réponse adaptée et un engagement du Rectorat plus important, notamment avec un objectif prioritaire qui est, pour le coup, le classement en Z.E.P. de l'établissement.

C'est donc un avis très favorable de l'Exécutif.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, assortie d'un avis favorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2009, V. 8 G).