Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

121 - QOC 99-296 Question de M. Hervé BENESSIANO à M. le Préfet de police à propos du dysfonctionnement de la synchronisation des feux tricolores aux axes de dégagements de la Capitale

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1999


Libellé de la question :
"La fluidité de la circulation participe à la maîtrise de la pollution. Or, cette fluidité est générée, en partie, par la régularité de déplacement des véhicules. Ponctuellement, ceux-ci sont arrêtés par des feux tricolores.
M. Hervé BENESSIANO constate, pour s'être livré à cette petite expérience, que la synchronisation des feux sur de nombreux axes de dégagement de la Capitale relève plus du discours que de la réalité.
La conséquence de ce dysfonctionnement est un ralentissement important des flux de circulation et donc un accroissement des encombrements, source importante de pollution.
Peut-on espérer que les moyens techniques de synchronisation des feux mis à la disposition de M. le Préfet de police puissent s'appliquer aux axes de dégagement, même s'ils ne sont pas répertoriés en "axes rouges" ?"
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"Je puis vous indiquer que la synchronisation des signalisations lumineuses tricolores dans la Capitale relève de la compétence exclusive de la Direction de la Voirie et des Déplacements de la Mairie de Paris."