Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

133 - VI - Questions des élus non-inscrits QOC 99-266 Question de Mmes Cécile SILHOUETTE et Sylvie SCHERER, élues de "Ensemble pour une gauche alternative et écologiste", à M. le Maire de Paris concernant les bons de transport R.A.T.P., utilisés école par école pour chaque année depuis 1995

Débat/ Conseil municipal/ Juin 1999


Libellé de la question :
"Lors de la séance du Conseil de Paris, en date des 22 et 23 mars 1999, M. Jean de GAULLE, adjoint chargé des Affaires scolaires, répondant à une question d'actualité des élus communistes, indiquait que certaines écoles abusaient des bons de transport R.A.T.P., tandis que d'autres étaient, au contraire, extrêmement économes.
Mmes Cécile SILHOUETTE et Sylvie SCHERER aimeraient connaître, école par école et année par année depuis 1995, la quantité des bons de transport utilisés."
Réponse (M. Jean de GAULLE, adjoint) :
"Le Conseil de Paris, lors de la séance des 22 et 23 mars 1999, a été informé que les écoles, pour leurs sorties pédagogiques, avaient pour certaines peu recours aux bons de transport R.A.T.P., et pour d'autres une attitude très différente.
La quantité de bons de transport R.A.T.P. et R.E.R. utilisés depuis 1995, est la suivante :
1995 : 601.224 ;
1996 : 217.939 ;
1997 : 12.745 ;
1998 : 401.792.
La baisse constatée durant la période 1996-1997 résulte des conséquences de l'application du plan " Vigipirate ".
A titre prévisionnel, le nombre de titres de transport pour l'année 1999 devrait atteindre 774.074. Ainsi, par rapport à 1995, ce sont près de 30 % de plus d'enfants qui devraient accéder à l'exceptionnelle richesse du patrimoine culturel de la Capitale, source d'un rayonnement reconnu au-delà de ses frontières.