Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à la mise en place d’un service de médiation sociale.

Déliberation/ Conseil municipal/ Décembre 2007 [2007 V. 369]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 9 janvier 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 9 janvier 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Aider à résoudre les conflits, ou mieux encore, les prévenir, accompagner ceux qui en ont besoin dans leurs démarches, leur faciliter l?accès aux droits, rétablir le lien social en développant une vraie présence dans les espaces publics ou ouverts au public, tels sont les principaux champs d?intervention de la médiation sociale.

Dans le cadre de conflits, il s?agit de réussir à réduire les tensions, par l?écoute et le dialogue. Les médiateurs sont confrontés le plus souvent à des problèmes de voisinage (bruit fréquemment), à des bagarres, disputes familiales, à l?occupation des halls et d?espaces publics et ouverts au public par les jeunes.

Dans le champ social et culturel, les médiateurs interviennent dans des situations d?exclusion et de détresse sociale. Ils essaient ainsi de faciliter le dialogue entre les services publics et les usagers, d?améliorer les relations avec les institutions. La médiation sociale, en assurant une présence humaine, contribue à rétablir un sentiment de sécurité et à réhumaniser ces espaces. Dans tous les cas de figure, la fonction du médiateur n?est pas de régler lui-même les problèmes, mais d?en faciliter la résolution par le dialogue et en responsabilisant les intéressés.

Actuellement notre municipalité ne dispose que d?un seul corps de médiateurs identifiés comme tel, les ?Correspondants de nuit?. De nombreuses directions de la ville disposent d?agents de ?surveillance? (parcs et jardins, surveillance des équipements publics, etc.) qui sont sensés ?surveiller? mais ne sont pas formés à la médiation. Pourtant, la médiation sociale à fait ses preuves, le site de la Villette a misé depuis longtemps sur ce dispositif pour anticiper les situations conflictuelles et c?est jusqu?à présent un espace préservé des violences et des dégradations.

Si nous avons raté l?opportunité de développer les espaces de médiation sociale lors du dispositif ALMS il nous semble désormais indispensable de réfléchir à la mise en oeuvre d?un véritable service de médiation sociale à Paris.

Sur la proposition de Mme Véronique DUBARRY et des éluEs Verts,

Emet le voeu :

Qu?un service de médiation sociale suffisamment doté en personnel soit mis en place rapidement. Ces médiateurs, regroupant les différents corps déjà existant, seront sous la responsabilité d?une seule direction mais auront vocation à intervenir dans tous les équipements municipaux (parcs et jardins, mairies d?arrondissement etc?).