Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu en faveur du recours systématique aux techniques les plus performantes en matière d’efficacité thermique des bâtiments.

Déliberation/ Conseil municipal/ Décembre 2007 [2007 V. 340]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 23 janvier 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 23 janvier 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Attendu l?engagement déjà ancien de la Ville de Paris en matière d?amélioration de la performance thermique des bâtiments ;

Attendu que la Ville de Paris a adopté un v?u du Groupe ?Les Verts? en février 2006 visant à ce que ?l?ensemble des constructions neuves, relevant de la Ville de Paris, recourre à l?isolation par l?extérieur des bâtiments ou tout autre dispositif innovant et aussi performant pour la neutralisation des ponts thermiques, que ce soit dans le cadre d?opérations d?aménagement par zone ou de démolition/reconstruction localisées? ;

Attendu que la Ville de Paris a déjà conduit un certain nombre d?opérations pilotes qui ont fait la preuve de l?efficacité de certaines techniques qui s?avèrent indispensables pour atteindre les objectifs ambitieux fixés par le Plan Climat de Paris en matière de performance thermique des bâtiments. Ces techniques et outils incontournables sont déjà largement utilisés par certaines SEM et bailleurs, tels la SIEMP avec, entre autres, le secteur d?aménagement ?Fréquel Fontarabie? ou bien encore l?OPAC dont un certain nombre de constructions programmées sont à la pointe en la matière ;

Attendu que toutes les constructions les plus efficaces thermiquement ont en commun de recourir à une sorte de ?kit thermique? consistant en : une isolation par l?extérieur des bâtiments ; une ventilation bi-flux ; des doubles ou triple vitrages peu émissifs ; un chauffage collectif (CPCU ou chaudière à condensation à haut rendement) ; une végétalisation des toitures ; un recours aux énergies renouvelables et en particulier à l?énergie solaire thermique (pour l?eau chaude sanitaire et le chauffage) ; l?installation de pompes à chaleur (système de récupération des calories pour les transformer en chaleur et/ou en électricité avec un rendement de 3, c?est-à-dire que pour un KWh consommé, trois sont produits) ;

Attendu que ces techniques et outils ne limitent en rien la créativité des architectes, capables d?inventer de multiples formes à partir de ce cadre technique, que ce soit en construction neuve ou en réhabilitation, comme le démontrent les multiples réalisations parisiennes où l?isolation par l?extérieur peut aussi bien prendre un caractère très moderne que de réhabilitation faubourienne (cf. l?opération conduite par la SIEMP Villa de l?Astrolabe - 14e) ;

Sur la proposition de Mmes Nicole AZZARO, Fabienne GIBOUDEAUX et de l?ensemble des élu(e)s du groupe ?Les Verts?,

Emet le voeu que :

L?ensemble des constructions neuves, relevant de la Ville de Paris, systématise l?usage d?un ?kit thermique? en recourrant : à l?isolation par l?extérieur des bâtiments ou tout autre dispositif innovant et aussi performant pour la neutralisation des ponts thermiques ; en mettant en ?uvre une ventilation bi-flux ; en utilisant des double ou triple vitrages peu émissifs pour les baies et ouvertures ; en installant un système de chauffage collectif à haut rendement et le plus faiblement émissif possible ; en végétalisant les toitures dans la mesure du possible ; en recourant aux énergies renouvelables et en installant des pompes à chaleur, que ce soit dans le cadre d?opérations d?aménagement par zone ou de démolition/reconstruction localisées.