Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à la piétonisation d’un tronçon de la rue du Moulin de la Vierge, dans le 14e arrondissement.

Déliberation/ Conseil municipal/ Décembre 2007 [2007 V. 364]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 15 janvier 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 15 janvier 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Depuis 2001, la Ville de Paris a initié un important travail de réaménagement de l?espace public, visant à réduire la place prépondérante de la voiture au profit des circulations douces et aux piétons. En ce sens, de nombreux projets de piétonisation sont nés, dans le cadre de la création de quartiers verts mais aussi pour des raisons de sécurité routière. Paris est formée de multitudes de petites rues qui, de par leur emplacement, leurs caractéristiques et leur fréquentation, ne sont pas adaptées à la circulation automobile. C?est le cas d?un tronçon de la rue du Moulin de la Vierge, située entre les rues Decrès et Raymond Losserand dans le 14e arrondissement.

Ce tronçon de rue, qui ne concerne qu?environ cinquante mètres de la rue du Moulin de la Vierge, se caractérise par son étroitesse et son exiguïté. D?une largeur de 4,50 m entre façades, et sachant que les trottoirs font 0,70 m, la chaussée circulée ne dispose donc que de 3,10 m de large engendrant ainsi de nombreux problèmes.

Ainsi, malgré les interdictions formelles, le stationnement sauvage perdure, posant un grand problème de sécurité pour les piétons. En effet, ces derniers sont contraints de marcher sur la chaussée lorsque le trottoir est occupé par ce stationnement, ou encore lorsqu?un automobiliste pressé, roule à moitié sur le trottoir pour, par manque de place, dépasser une voiture garée dans la rue. La rue du Moulin de la Vierge est notamment empruntée par des familles et des assistantes maternelles qui rejoignent l?école ou le jardin du quartier.

Ce tronçon de la rue se prête tout à fait à ce type d?aména-gement. L?interdiction de cet espace à toute circulation, sauf aux véhicules de secours, permettrait de réaliser le pavage de la rue, voire même une placette végétalisée et de créer un nouvel espace de rencontre au sein du quartier du Moulin de la Vierge. Les nombreux artistes de la rue Decrès pourraient d?ailleurs être associés au projet afin de faire vivre l?espace piétonnisé. Cet aménagement est souhaitable pour la vie de ce quartier, tant du point de vue esthétique que de celui de la sécurité de ses habitants. Enfin, compte tenu du plan de circulation du quartier Moulin de la Vierge / Raymond Losserand et des récents comptages de véhicules sur cette artère en particulier, il semble qu?une telle modification de la rue du Moulin de la Vierge aura un impact nul sur la circulation dans les voies avoisinantes.

Aussi sur la proposition des éluEs du Groupe Les Verts,

Emet le voeu :

-qu?une étude de faisabilité pour la réalisation d?une voiepiétonne sur le tronçon de la rue du Moulin de la Vierge entre les rues Decrès et Raymond Losserand soit engagée dès le début de l?année 2008 ;

- que cet aménagement fasse l?objet d?une concertation et de l?accord du Conseil de quartier concerné et qu?il soit réalisé dès lors qu?il aura fait l?objet d?une inscription budgétaire.