Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif à la pérennisation du collectif de l’Agence de la Gare Expérimentale dans le 14e arrondissement.

Déliberation/ Conseil municipal/ Décembre 2007 [2007 V. 350]


Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 14 janvier 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 14 janvier 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

En avril 2007, les artistes du collectif de la Gare Expérimentale s?installent, 15, rue de l?Aude dans un bâtiment appartenant à Nouvelles Frontières, laissé vacant depuis de nombreuses années. L?Agence de la Gare Expérimentale est née. Désireux de partager leurs univers artistiques et culturels, le collectif y installe un lieu de création, ouvert sur le quartier. Régulièrement l?Agence ouvre ses portes aux habitants, pour des expositions de peinture, sculpture, photographies ou encore pour des concerts. Les artistes se sont intégrés au quartier et sont soutenus par des associations de riverains telle que l?ADRA (Association de Défense de la Rue des Artistes) et Monts 14.

La création de l?Agence de la Gare Expérimentale au c?ur même du quartier Alésia Tombe Issoire est un atout certain pour ce quartier. En effet, ce secteur du 14e arrondissement manque d?espaces culturels, pouvant faire office d?ateliers d?artistes mais aussi de salles de spectacles. Le Collectif de la Gare Expérimentale a ainsi initié une dynamique de création et de rencontres artistiques, ouverte et associant les habitants du quartier.

Malgré un accueil véritablement positif, les soirées organisées par le collectif depuis le début du mois d?octobre ont entraîné des troubles du voisinage et des nuisances sonores. Le bâtiment du 15 rue de l?Aude ne se prête pas à l?organisation de manifestations festives, ne bénéficiant d?aucun système d?inso-norisation. Suite à une rencontre avec les responsables du collectif, ces derniers se sont engagés à stopper leur activité de concerts et soirées.

Cependant, la multiplication d?espaces culturels, dans leur définition large, doit être soutenue par notre Municipalité, afin de donner la possibilité à tous les collectifs, troupes, compagnies d?avoir accès à des lieux de création et de représentation. A l?heure actuelle, cette difficulté matérielle est la première rencontrée par les artistes, quelle que soit leur discipline.

Aussi l?Agence de la Gare Expérimentale a-t-elle initié un travail important dans le quartier de la Tombe Issoire. Cependant, sa présence dans le quartier est aujourd?hui remise en question. Faute d?avoir pu négocier un bail précaire avec Nouvelles Frontières, le collectif est menacé d?expulsion. Un départ du collectif mettrait fin aux prémices d?une dynamique culturelle plus qu?enrichissante pour le quartier.

Aussi, sur proposition des EluEs du groupe Les Verts,

Emet le voeu :

Que la Ville de Paris établisse un partenariat avec le Collectif de la Gare Expérimentale, afin de trouver de nouveaux lieux et pérenniser ses activités dans le 14e arrondissement.