Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DASES 390 G - Subvention à l’association “les Amis d’agir ensemble contre le chômage et pour l’abolition du chômage et les exclusions”. Montant : 5.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Décembre 2010


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons à l?examen du projet de délibération DASES 390 G relatif à l?attribution d?une subvention de 5.000 euros à l?association ?Les amis d?agir ensemble contre le chômage et pour l?abolition du chômage et les exclusions?.

Monsieur GAREL, vous avez la parole.

M. Sylvain GAREL. - Merci, Monsieur le Président.

Cette intervention a deux objectifs. Tout d?abord, et c?est sans doute le plus important, rendre hommage à Claire Villiers, qui était l?une des cofondatrices d??Agir ensemble contre le chômage?, qui était une femme et une militante formidable, qui a été vice-présidente du Conseil régional et qui est décédée la semaine dernière, après avoir lutté, avec grand courage aussi, pendant des années contre un cancer.

Je voulais profiter de cette occasion pour que notre Assemblée lui rende un hommage, je pense, mérité.

Je souhaitais aussi intervenir pour dire que cette subvention de 5.000 euros, qui est beaucoup moins importante que ce que demandait ?Agir ensemble contre le chômage?, nous semblait faible et nous souhaiterions, si ce n?est cette année mais l?année prochaine, qu?une subvention un peu plus importante soit accordée à cette association qui, malheureusement, a de plus en plus de travail, puisqu?à cause, en particulier, des politiques de ce Gouvernement, le chômage ne fait qu?augmenter.

Je vous remercie.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur GAREL.

Mme Claire Villiers était une grande militante et elle a été aussi une excellente adjointe au Conseil régional, donc je m?associe à votre hommage.

Je donne la parole à Mme TROSTIANSKY.

Mme Olga TROSTIANSKY, vice-présidente, au nom de la 6e Commission. - Monsieur le Président, je me joins également à l?hommage qui est rendu à Mme Claire Villiers, à la fois pour son action de militante dans les actions de solidarité, mais également pour tout ce qu?elle a fait en direction du droit des femmes et de l?égalité entre les hommes et les femmes.

Cette subvention de l?Association des ?Amis d?agir ensemble contre le chômage?, je pense effectivement que M. Sylvain GAREL a raison d?avoir porté l?attention de notre Conseil sur ce projet. Je crois que vous n?ignorez pas les uns et les autres les vicissitudes qu?a connues l?association, qui a été victime de prises de positions et d?actions de l?association nationale ?Agir contre le chômage? qui a perturbé un peu et à plusieurs reprises le fonctionnement des services départementaux et, par conséquent, qui ont compliqué un peu les discussions avec cette association locale ?Les Amis agir ensemble contre le chômage?.

Ce qui est important, c?est vraiment cet engagement de la collectivité parisienne aux côtés des associations de défense des chômeurs et précaires et, comme vous l?avez souligné, on en a évidemment besoin, donc on a repris contact avec l?association et on travaille à la reprise d?une subvention du Département de Paris.

Je pense qu?on a, à la fois, des dépenses de fonctionnement qui vont être couvertes par cette subvention et à la fois on essaie de voir comment on peut multiplier ces permanence, et on a proposé à l?association plusieurs pistes : à la fois la mutualisation de locaux avec une autre association de chômeurs, mais aussi le recours aux Maisons des associations qui mettent à disposition à la fois des locaux et du matériel informatique.

Pour conclure, je voulais juste dire qu?on a un autre projet de délibération, une convention avec l?association ?Chômeurs et précaires de Paris?, à ce Conseil général et qu?on a voté aussi en juillet une subvention à l?association Apéis, donc ce sont plus de 50.000 euros que le Conseil de Paris a accordés récemment aux associations de défense des droits des chômeurs et des précaires.

Vraiment, c?est un sujet de préoccupation et un soutien à l?ensemble de ces associations.

Je propose qu?on vote ce projet de délibération.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame TROSTIANSKY.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASES 390 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2010, DASES 390 G).