Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, Vœu déposé par l’Exécutif visant à mettre en place un réseau logement seniors.

Débat/ Conseil général/ Décembre 2010


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons maintenant à la 6e Commission par l?examen du v?u référencé n° 16 G bis dans le fascicule, déposé par l?Exécutif, visant à mettre en place un réseau logement seniors.

C?est Mme Liliane CAPELLE qui va le présenter.

Il y a une demande d?explication de vote de M. CARONTHIBAULT.

La parole est à Mme CAPELLE.

Mme Liliane CAPELLE. - Je serai très brève pour présenter ce v?u puisque tout le monde l?a sous les yeux. Simplement, ce v?u donne une autre réponse, une réponse alternative au choix des personnes âgées, des seniors de rester dans leur quartier en général, dans leur logement si c?est possible.

Il s?agit de trouver des accords avec les bailleurs sociaux pour que les personnes âgées puissent rester dans leur arrondissement. C?est donc tout un travail qui se fait, qui est parti de la mairie du 3e arrondissement, avec les bailleurs sociaux, avec le Centre d?action sociale, avec la régie de quartier.

J?insiste beaucoup : nous avons besoin des régies de quartier pour que les petits travaux soient faits régulièrement. Ce v?u est évidemment un v?u de l?Exécutif parce qu?il nous semble intéressant de varier. Les personnes âgées ne sont pas ?les personnes âgées? : il y a autant de personnes âgées qu?il y a d?autres personnes dans la vie, et que leur besoin de logement est aussi différent qu?elles le sont. Voilà le sens de ce v?u.

Merci.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame CAPELLE.

Je donne la parole à M. Gauthier CARON-THIBAULT.

M. Gauthier CARON-THIBAULT. - Ce réseau logement senior que nous avons monté à la mairie du 3e arrondissement a pour but d?offrir une alternative aux hébergements traditionnels pour les seniors. Puisque les seniors vont de 60 jusqu?à plusieurs années et que bien souvent, certains nous disent qu?ils sont certes âgés mais pas si vieux et qu?ils n?ont pas forcément envie de rentrer dans les maisons de retraite malgré tous les travaux que nous faisons. Ils ne se sentent pas forcément à l?aise dans ce type d?hébergement que nous proposons.

Je voudrais souligner que ce v?u répond à un des défis du vieillissement pour la Capitale, qui n?est pas uniquement que le vieillissement et le fait de tomber dans la grande dépendance, mais le fait de vivre le vieillissement au quotidien et de pouvoir être maintenu à domicile dans les meilleures conditions sociales en s?intéressant particulièrement aux personnes âgées, pas que les plus précaires, mais aux personnes âgées qui sont véritablement dans des situations d?habitation et d?isolement très prononcées.

Enfin, j?aimerais remercier tous les partenaires de cette expérimentation, qui est le fruit d?un an de travail de réflexion à la mairie : le C.A.S.-V.P., la S.S.D.P., le Pacte de Paris, la régie de quartier et les bailleurs sociaux présents dans le 3e.

Merci, Monsieur le Président.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Monsieur CARON-THIBAULT.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de v?u déposé par l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de v?u est adopté à l?unanimité. (2010, V. 53 G).