Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Decembre 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2010, DASCO 71 G - Subventions à cinq associations et une société coopérative pour l’implantation de résidences d’artistes au sein de 9 collèges parisiens. Montant total : 45.000 euros.

Débat/ Conseil général/ Décembre 2010


 

M. Christian SAUTTER, président. - Nous passons à la 7e Commission par l?examen du projet de délibération DASCO 71 G relatif à l?attribution de subventions à cinq associations et une société coopérative pour implanter des résidences d?artistes au sein de neuf collèges parisiens. Le montant total est de 45.000 euros.

Madame GOLDGRAB, vous avez la parole.

Mme Laurence GOLDGRAB. - Monsieur le Président, il s?agit plutôt d?attirer l?attention sur ce projet de délibération qui présente un très grand intérêt.

Comme je le soulignais hier après-midi lors du débat budgétaire, l?éducation artistique fait partie des grandes priorités du budget culturel et patrimonial pour 2011, et nous ne pouvons que nous en réjouir, tout en déplorant un manque de formation des enseignants pour l?éducation artistique par le Rectorat et la suppression de 150.000 postes d?enseignants qui ne pourront qu?impacter sur ce domaine.

Le Département de Paris participe depuis plus de cinq ans au financement de projets éducatifs organisés par les collèges. Entre 2009 et 2010, près de 2.630 collégiens, soit 52 collègues, ont pu bénéficier d?actions culturelles de 16 associations dans leurs établissements. Et le dispositif ?L?art pour grandir?, développé conjointement par Mmes Colombe BROSSEL, Danièle POURTAUD et M. Christophe GIRARD, entend aller encore plus loin dans la démarc he.

L?implantation des résidences d?artistes dans les collèges, je le disais, est particulièrement intéressante. A l?heure d?Internet, il est de notre devoir d?éduquer les enfants à la diversité des cultures, afin qu?ils résistent à l?uniformisation et qu?ils développent leur liberté de penser.

Cette année, pour la première fois à Paris, et suite à l?expérience très réussie de l?installation des ?Talens lyriques? au collège Varèse dès 2007, neuf collèges vont accueillir les artistes en résidence.

Les collégiens de ces neuf établissements des 4e, 12e, 14e, 15e,17e, 18e, 19e et 20e arrondissements verront s?installer en leur sein en 2011 des associations artistiques extrêmement variées, ayant des objectifs divers, allant des arts du cirque ou de la musique classique à la danse.

Ainsi, je préciserai que les jeunes du collège Maurice Utrillo dans le 18e arrondissement auront la chance de découvrir le travail des musiciens d?un orchestre philharmonique avec l?Association des Concerts Pasdeloup, tandis que ceux du collège Mendès France dans le 20e participeront à la réalisation de l?album et du spectacle d?un artiste de la chanson française, proposée par l?association ?CHROMA/Zébrock?.

J?aimerais souligner que le partenariat réussi du collège Varèse du 19e que j?évoquais, avec l?association ?Talens lyriques? dont je parlais à l?instant, s?étendra à trois autres collèges en 2011, notamment au collège Modigliani dans le 15e arrondissement à l?initiative de notre collègue M. Gilles ALAYRAC, ainsi que dans le 4e et le 18e, initiant ainsi les jeunes à une culture musicale classique, inspirée des répertoires instrumentaux et vocaux des XVIe et XVIIe siècles.

La musique de chambre et l?opéra de chambre, quant à eux, souvent éloignés des références de nos jeunes, seront abordés dans le 14e, tandis que les élèves du collège Paul Verlaine du 12e arrondissement découvriront le travail du chorégraphe et danseur Juha MARSALO à travers le projet ?Open danse?.

Enfin, les arts du cirque s?inviteront au collège Honoré de Balzac du 17e arrondissement, avec le projet d?installation d?un chapiteau dans l?enceinte de l?établissement.

Le budget 2011, dont nous parlions hier et que nous venons de voter, prévoit la mise en place de plus de 30 résidences d?artistes dans les milieux scolaires dès l?année 2011-2012, l?objectif étant qu?un quart des collèges parisiens puisse bénéficier d?une résidence d?artistes d?ici la fin de la mandature.

Pour ces raisons, je voulais attirer l?attention de notre Conseil sur ce projet de délibération.

Merci.

(Applaudissements sur les bancs de la majorité).

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame GOLDGRAB.

Madame BROSSEL, avez-vous quelque chose à ajouter ?

Mme Colombe BROSSEL, au nom de la 7e Commission. - D?abord, un remerciement à Mme Laurence GOLDGRAB qui, en cette heure tardive, est arrivée à nous parler de culture au collège, ce qui est déjà en soi une gageure !

Vous dire que ce programme que nous développons avec M. Christophe GIRARD, avec Mme Danièle POURTAUD, est un programme qui est important d?abord, évidemment, en termes d?accès aux institutions et à la pratique artistique et culturelle, mais également parce qu?il nous semble qu?implanter de cette manière des résidences d?artistes dans des collèges, c?est aussi la meilleure façon, la plus efficace pour le Département de participer à la lutte contre la dévalorisation d?un certain nombre d?établissements scolaires, victimes de l?assouplissement de la carte scolaire qui voit d?un certain nombre d?établissements partir les élèves qui faisaient la mixité sociale et scolaire dans ces collèges et donc travaillaient à la restauration de leur image.

C?est aussi ce que nous pouvons faire, comme élus et comme collectivité locale. C?est pour cela que ce programme sera amplifié l?année prochaine.

Juste un tout petit point d?information pour l?ensemble de nos collègues : on a cette délibération aujourd?hui et nous aurons trois autres projets dès le mois de février, qui ne pouvaient pas être intégrés dans cette délibération. On aura donc 12 résidences sur l?année 2010-2011 :

- une à La Gaîté Lyrique, avec le collège Montgolfier ;

- une à François Dolto, dans le 20e, avec le théâtre de la Marionnette ;

- et puis une sur laquelle on a eu l?occasion d?échanger avec M. Christophe GIRARD, puisqu?elle est financée par le 1 % culturel, à Aimé Césaire, bien sûr, le collège que nous venons d?inaugurer dans le 18e arrondissement.

C?est donc un projet sur les rails et un projet ambitieux pour nous et qui nous semble important dans la période que vit aujourd?hui l?Education nationale et que vivent les collèges parisiens.

Donc, merci d?avoir attiré l?attention sur ce projet de délibération.

M. Christian SAUTTER, président. - Merci, Madame BROSSEL.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASCO 71 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté à l?unanimité. (2010, DASCO 71 G).