Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

9 - 1999, ASES 77 G - Subvention à l'association "Paris pour les jeunes" (20e). - Montant : 36.420 F

Débat/ Conseil général/ Juillet 1999


M. Philippe LAFAY, président. - Nous passons au projet de délibération ASES 77 G accordant une subvention à l'association "Paris pour les jeunes".
Madame TAFFIN, vous avez la parole.
Mme Benoîte TAFFIN, au lieu et place de M. Alain DUMAIT. - Merci.
Je profite de l'examen de ce projet de délibération pour soulever le problème suivant.
Nous venons d'examiner un plan Internet. Est-ce qu'il n'y aura pas de risque de double emploi avec certains aspects de l'activité d'une association comme "Paris pour les jeunes" ? L'accompagnement scolaire avec des moyens informatiques ne doit-il pas, dans l'avenir, relever principalement des écoles elles-mêmes, dès le moment où la Ville les aura dotées de matériel ?
M. Philippe LAFAY, président, au nom de la 5e Commission. - Madame, l'association "Paris pour les jeunes" sollicite une subvention pour concentrer ses actions en faveur des jeunes en difficulté scolaire dans le collège Louise Michel dans le 10e.
Sa démarche est innovante. Il s'agit de se servir de l'outil informatique pour redonner à des élèves le goût d'apprendre, favoriser leur motivation, les aider à lever les handicaps dans l'assimilation des connaissances.
Le programme mené dans le collège même s'adresse à tous les élèves indépendamment de leur origine.
Le sérieux de l'association ne peut être mis en cause. Elle est en effet agréée par le Ministère de la Jeunesse et des Sports et bénéficie de la part de l'Etat non seulement de subventions de fonctionnement, mais aussi de la mise à sa disposition d'un emploi-ville.
Le programme ne fait pas double emploi avec le plan Internet. En effet, il s'intéresse spécifiquement aux élèves en difficulté scolaire, public non pris en compte en particulier par le plan "Internet".
L'action de "Paris pour les jeunes" s'inscrit donc dans une complémentarité et non dans un doublon par rapport au plan "Internet" qui vous est présenté.
Je vous remercie de votre attention.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération ASES 77 G.
Quels sont ceux qui sont pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (1999, ASES 77 G).