Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

88 - QOC 99-171 Question de MM. Jean WLOS, Michel TUROMAN, Henri MALBERG et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris à propos de la panne survenue sur le réseau câblé dans l'immeuble du 9, rue Elzévir (3e)

Débat/ Conseil municipal/ Mars 1999


Libellé de la question :
" Les locataires de l'immeuble, 9, rue Elzévir (3e), propriété de la " S.E.M.-Centre ", ont subi du 22 au 29 janvier 1999 une interruption de la réception des programmes de télévision, dont la responsabilité incomberait à la société " Paris-TV-Câble ".
Cet incident est survenu suite à une panne sur le réseau câblé et à une intervention de " Paris-Câble " sur l'antenne collective de l'immeuble.
Les locataires font également état de pressions exercées durant cette période pour les contraindre à s'abonner au réseau câblé et de la détention, par la société, de dossiers concernant les locataires non abonnés. Ils demandent un dédommagement pour le préjudice subi et une enquête pour déterminer les responsabilités de ces agissements.
Il apparaît également que le propriétaire, la " S.E.M.-Centre ", qui a dû intervenir elle-même pour rétablir la réception des images télévisées, n'ait reçu à ce jour aucune réponse de " Paris-Câble " à ses interrogations.
MM. Jean WLOS, Michel TUROMAN, Henri MALBERG et les membres du groupe communiste demandent à M. le Maire de Paris quelles dispositions il envisage de prendre pour faire la clarté sur ces incidents, pour vérifier la réalité de méthodes qui seraient condamnables et éviter, le cas échéant, qu'elles ne se renouvellent.
Réponse (M. Michel BULTÉ, adjoint) :
" Trois locataires de l'immeuble situé 9, rue Elvézir à Paris (3e) ont effectivement été privés de la réception du signal hertzien de télévision entre le 22 et le 29 janvier 1999.
Il s'agit d'un incident ponctuel lié à une avarie survenue le 14 janvier 1999 dans un point de répartition de Paris-TV câble situé rue Payenne. Cette panne entraînant la rupture de réception de toutes les chaînes de télévision pour les abonnés du quartier, la société Paris-TV câble est intervenue pour rebasculer ses abonnés sur les antennes collectives des immeubles concernés, afin de leur permettre de bénéficier au moins des 6 chaînes nationales.
Une fois l'avarie du réseau de Paris-TV câble réparée, la remise sur le câble des abonnés a été effectuée le vendredi 22 janvier.
Lors de cette opération, le prestataire de Paris-TV câble a, vraisemblablement suite à des difficultés de repérage dans les branchements hertzien/câble, privé par erreur 3 locataires de l'immeuble 9 rue Elvézir de la réception normale du signal hertzien. Malgré une nouvelle intervention des techniciens de Paris-TV câble, cette panne n'a pas pu être réparée immédiatement.
La S.E.M. Centre, gestionnaire de l'immeuble, a alors fait appel à son antenniste agréé pour rétablir le raccordement à l'antenne collective des 3 locataires concernés.
La société " Paris-TV câble " s'est engagée auprès de la S.E.M. Centre à prendre en charge le coût de cette intervention, et à adresser ses excuses aux locataires affectés par l'incident. "