Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Contre-vœu de l'Exécutif municipal relatif à la lutte contre la prostitution aux abords des lieux publics.

Déliberation/ Conseil municipal/ Juin 2002 [2002 V. 85]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 24 juillet 2002.
Reçue par le représentant de l'Etat le 24 juillet 2002.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Considérant que la prostitution est avant tout une violence faite aux femmes et aux hommes qui se prostituent ;
Considérant que la responsabilité des clients est déterminante dans le développement de la prostitution car ce sont les clients qui génèrent un marché d'êtres humains et que l'indulgence consensuelle dont ils bénéficient n'est plus acceptable ;
Considérant que la lutte contre le trafic d'êtres humains mérite une convergence des actions de l'Etat, des associations et de la Ville de Paris ;
Considérant que les 20 agents de l'Office central de répression des trafics d'êtres humains sont trop peu nombreux pour lutter réellement contre le développement sans précédent de prostitutions liées aux réseaux internationaux et aux petites mafias locales ;
Considérant que la Ville de Paris a lancé un travail de fond auquel elle a associé les services de l'Etat car seul un partenariat peut faire diminuer le phénomène de la prostitution ;
C'est pourquoi, l'Exécutif municipal sur la proposition de Mme Anne HIDALGO,
Demande à l'Etat de se donner les réels moyens d'une politique de réduction du phénomène :
- en renforçant les moyens de l'Office central pour la répression des trafics d'êtres humains ;
- en développant une politique d'information et de sensibilisation sur la réalité de la prostitution ;
- en portant une attention particulière à la protection des périmètres scolaires ;
- en mettant en ?uvre une politique de prévention à l'égard des populations fragilisées et des clients potentiels ;
- en renforçant son soutien aux associations qui aident à la réinsertion sociale et économique des personnes prostituées
et
- en s'engageant dans un partenariat financier avec la Municipalité pour ouvrir plusieurs lieux d'accueil et d'hébergement pour personnes prostituées.