Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

Vœu relatif au Comité de pilotage du projet concernant le "104 Aubervilliers".

Déliberation/ Conseil municipal/ Juin 2002 [2002 V. 75]



Délibération affichée à l'Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l'Etat le 18 juillet 2002.
Reçue par le représentant de l'Etat le 18 juillet 2002.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,
Considérant :
- que la transformation des anciennes Pompes funèbres du 104, rue d'Aubervilliers en espace dédié à la création contemporaine, constitue une des grandes opérations culturelles de la mandature ;
- que ce futur équipement entend offrir aux artistes de véritables lieux de travail correspondant à leurs besoins, contribuer à la valorisation et à la vie du quartier situé en Politique de la Ville et favoriser les liens avec les publics et associations du quartier, notamment la jeunesse ;
- que le projet culturel est donc conduit sous l'égide d'un groupe de travail qui rassemble les principales directions de la Ville concernées. A ce jour, ni les acteurs culturels et artistiques, ni les populations concernées n'ont été associés à l'élaboration de ce projet culturel ;
- qu'en complément, la Ville souhaite donc mener une étude de cadrage juridique et financière en coopération avec la Caisse des Dépôts et Consignations en vue notamment d'apprécier les conditions d'association des opérateurs privés à la réalisation du 104 dans le but d'en réduire la charge pour les finances municipales. En tout état de cause, la Ville doit rester l'un des acteurs financiers principaux compte tenu de ses objectifs de rééquilibrage dans la Capitale en matière d'égalité d'accès de tous les parisiens aux équipements publics, mais aussi en matière d'aménagement, de revitalisation et d'animation des quartiers Politique de la Ville ;
- que l'ouverture et l'accès au public de cet équipement est indispensable puisque se situant dans l'un des quartiers les plus populaires de Paris. Dans ces conditions, l'implantation d'activités commerciales (près de 30 % des surfaces aménageables) ne peut être considérée comme le meilleur vecteur d'attractivité pour la population de ce futur grand équipement culturel ;
- que tout appelle en conséquence à travailler dans la transparence, à consulter largement, à faire circuler les informations. Cela ne peut que contribuer au succès de ce projet, à son intégration dans la vie du quartier ;
Sur la proposition de M. Jean VUILLERMOZ, Mmes Nicole BORVO, Catherine GEGOUT, et le groupe communiste,

Emet le v?u :

- que "les acteurs culturels et artistiques, les associations - et parmi celles-ci "Les Actionnaires du 104" - le Conseil de quartier soient associés au travail du Comité de pilotage qui se met actuellement en place".