Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DAC 68 - Subvention à l'association "Le Théo-Théâtre" (15e). - Montant : 4.000 euros.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2009


 

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Nous passons à l'examen du projet DAC 68, sur lequel Mme MACÉ de LÉPINAY s'est inscrite.

Vous avez la parole, Madame.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Merci, Monsieur le Maire.

"Le Théo-Théâtre" est un lieu de culture dynamique du 15e arrondissement. Sa programmation variée dans ses deux salles, son activité de formation, en direction tant des enfants que des adultes, son implication dans la vie locale justifient pleinement que la Ville de Paris lui apporte une subvention de fonctionnement.

J'ajoute que le "Le Théo-Théâtre" est, comme beaucoup d?entreprises de spectacle vivant, une structure fragile et que ses dirigeants font des efforts considérables pour réduire les charges de fonctionnement tout en maintenant une activité très intense.

Le projet de délibération d?aujourd?hui vise à accorder une subvention de 4.000 euros pour le festival "Les Bonimenteurs" par le biais de l'enveloppe supplémentaire allouée au Maire du 15e arrondissement, destinée aux structures associatives locales, autrement appelée "amendement BLOCHE".

C'est à propos de cette procédure que je veux vous interroger, Monsieur GIRARD. En effet, "Le Théo-Théâtre" avait été proposé par le Maire du 15e en 2008. L'association n'ayant pas fourni à temps les documents nécessaires, nous n'examinons qu'aujourd'hui le projet de délibération. Est-ce à dire que l'enveloppe dite "amendement BLOCHE 2009" du Maire du 15e est amputée de 4.000 euros ou peut-on espérer que toutes les propositions du Maire du 15e pour 2009 seront honorées ?

Autre question intéressante : comment la Ville met-elle en place "l'amendement BLOCHE" ? Si une association a demandé par elle-même une subvention à la Mairie de Paris et que le Maire d'arrondissement souhaite lui donner un coup de pouce supplémentaire, il semble que le souhait du Maire d?arrondissement soit finalement anéanti puisque la Mairie de Paris diminue d'autant la subvention demandée par l'association.

Nous avons récemment observé ce phénomène lorsque nous avons examiné la subvention de "L?Aire Falguière".

J'aimerais, Monsieur GIRARD, que vous nous éclaircissiez sur cette question, et d'ailleurs vous aurez l'occasion d'en reparler puisqu'il y a un amendement pour les artistes à la Bastille et apparemment, "l'amendement BLOCHE" s'ajoute à la subvention de la Ville alors que nous avons observé le contraire pour le 15e arrondissement. J'aimerais que vous me disiez comment cela se passe.

Nous voterons bien entendu la subvention au "Théo-Théâtre".

J?ajouterai un mot concernant le grand théâtre du 15e arrondissement. Je veux parler du Théâtre Silvia Monfort. J?aurais aimé que l'avenant permettant le deuxième versement de la subvention 2009 ait pu être présenté à cette séance. Le théâtre se trouve en effet dans une situation financière critique et je redoute qu'une part importante de la subvention ne serve à payer des agios à la banque. Vous avez nommé deux artistes de grand talent à la tête du théâtre. J'espère que vous leur permettrez de prendre leurs fonctions effectives dans la sérénité.

Je vous remercie, Monsieur le Maire.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci, Madame.

Christophe GIRARD ?

M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Chère Madame, je vous remercie pour la sérénité : vous avez tout à fait raison, c'est ainsi qu?on fait les choses bien.

La première bonne nouvelle, c'est que je vous ai fait une fleur dans le 15e, car vous avez eu 4.000 euros de plus que ce qui était prévu avec l?enveloppe "Bloche". Ne le dites pas trop car je vais avoir évidemment des remontrances et des réclamations d'autres arrondissements identiques en termes de population et d?importance. Vous avez donc un excédent de 4.000 euros pour le 15e arrondissement. Je pense que le Maire d'arrondissement s'en est réjoui dans la sérénité.

Ensuite, pour "Le Théo-Théâtre", chère Madame, vous savez qu'il ne recevait aucune subvention avant 2001. Nous avons donc depuis 2001 accordé une subvention qui progresse et continuera de progresser. Vous avez raison de défendre ce théâtre - vous n'aviez pas pu le faire dans le passé. En tout cas, depuis 2001, nous le soutenons, et je suis très heureux que le 15e, dans sa sérénité et dans son ensemble, avec nous-mêmes, soutienne ce théâtre. Simplement, le dossier n?ayant pas été complet, il y a eu en effet un petit retard d'instruction, mais les choses seront regardées avec la plus grande vigilance car c'est en effet un très beau théâtre, au fond de cette impasse, et qui attire un public jeune, diversifié, merveilleux, comme l?est le public du 15e arrondissement dorénavant.

Ensuite, pour les agios, vous avez raison. En cette période de crise bancaire, cela fait un peu mal au c?ur de donner des agios à une banque, c'est vrai. Mais voilà, le problème est que les choses sont arrivées tard et que le petit décalage s'est fait techniquement. La subvention sera bien votée et bien versée au mois de juillet.

Voilà, j'espère vous avoir rassuré dans la sérénité, chère collègue.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - Merci.

Visiblement, Mme MACÉ de LÉPINAY acquiesce.

Nous passons au vote.

Mme Hélène MACÉ de LÉPINAY. - Non, non.

M. François DAGNAUD, adjoint, président. - J'ai cru. Excusez-moi.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 68.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DAC 68).