Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, Vœu déposé par Mme Brigitte KUSTER, M. Jérôme DUBUS et les élus du groupe U.M.P.P.A. relatif à la revitalisation du marché Navier. Vœu déposé par l'Exécutif.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2009


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous allons examiner maintenant les v?ux nos 69 du groupe U.M.P.P.A et 69 bis de l'Exécutif qui ont trait au marché Navier dans le 17e arrondissement.

La parole est à Mme Brigitte KUSTER.

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. Merci, Monsieur le Maire.

Oui, ce v?u, en effet, va trouver consensus ici puisque je vois que l'Exécutif l'a amendé et l'a mis au niveau parisien.

Il concerne les petits marchés, en l'occurrence, le notre, c'était dans le 17e, le marché Navier qui a très peu de commerçants, qui a des difficultés à vivre, qui ne peut, d'ailleurs, se tenir que deux matins par semaine et où l'on voit, d'ailleurs, que les commerces de bouche le quittent régulièrement.

De façon à essayer de rentabiliser, surtout d'éviter qu'il puisse disparaître, nous avons évoqué plusieurs propositions qui sont relayées dans ce v?u. Nous souhaiterions qu'il y ait, entre autres, une étude sur la revitalisation de ce marché avec le concessionnaire et c'est l'objet de ce v?u, de façon à ce que ce petit marché soit maintenu dans le quartier des Epinettes.

Je vous remercie.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - La parole est à Mme Lyne COHEN-SOLAL.

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe. - Merci.

Je voulais dire à la Maire du 17e arrondissement que le sort du marché Navier naturellement fait partie de nos préoccupations. D?ailleurs, nous en avons parlé ensemble plusieurs fois. C'est un petit marché qui a effectivement une utilité importante au milieu d'un quartier assez dense en habitations. Il peut apparaître en difficulté, cela dépend un peu des moments. Il y a des moments où le marché Navier est plus en danger que d?autres. C'est ainsi de ces marchés de plein air.

Nous voudrions vous proposer un contre v?u de l'Exécutif, Madame la Maire, en vous proposant d'élargir cette étude à un certain nombre de petits marchés, tels que le marché Navier, le marché Madeleine et le marché Brassens qui peuvent apparaître en difficulté, et sur lesquels nous voudrions effectivement que l'ensemble des concessionnaires commence à faire un travail d'étude sur la façon d'assurer une pérennité de ces marchés, de remplacer des commerçants qui sont chancelants et d'émettre des possibilités pour de nouveaux commerçants ou de jeunes commerçants de venir s?y installer avec la Chambre des métiers et les fédérations professionnelles.

C?est pour cela que sans contredire ce que vous dites, nous voudrions élargir ce v?u à un travail en profondeur pour un certain nombre de marchés du même type que le marché Navier. C?est pourquoi nous vous proposons le v?u n° 69 bis que je vous demande de bien vouloir voter.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Madame KUSTER ? Est-ce que vous retirez votre v?u ?

Mme Brigitte KUSTER, maire du 17e arrondissement. Je voudrais remercier Mme COHEN-SOLAL mais il est important, Monsieur le Maire, que l?on s?y arrête un instant parce que nous sommes plusieurs élus concernés dans nos différents arrondissements. Le fait que la Ville de Paris s'appuie sur le v?u de l'Exécutif du 17e pour entamer une étude au niveau de tous les petits marchés parisiens est un élément important que je souhaite saluer, parce que je pense que nous allons tous nous y retrouver dans une étude approfondie, qui pourra être étudiée avec les partenaires que vous évoquiez, Madame la Maire.

C'est un moment important que je tiens à souligner et je me réjouis que vous ayez embrayé au niveau parisien. Je vous remercie. Bien évidemment nous voterons le v?u de l'Exécutif. Permettez-moi de maintenir le mien, parce qu'il est à l'origine de celui de l'Exécutif.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Si vous maintenez le vôtre avec un avis défavorable de l'Exécutif, il sera forcément repoussé, alors que le n° 69 bis correspond totalement à ce que vous voulez nous dire. Alors on vote les deux.

Le v?u n° 69, Madame la Maire, avec un avis ?

Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe. - Défavorable.

(Mouvements de protestation sur les bancs du groupe U.M.P.P.A.).

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, le v?u déposé par le groupe U.M.P.P.A. assorti d'un avis défavorable de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est repoussé.

Je mets aux voix, à main levée, le v?u de l'Exécutif.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Qui s?abstient ?

Le v?u est adopté. (2009, V. 192).