Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juin 2009
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2009, DASCO 85 - Signature de 69 marchés relatifs à l'organisation, la mise en oeuvre et le suivi des ateliers bleus culturels et scientifiques dans les écoles élémentaires publiques parisiennes pour l'année scolaire 2009-2010 en application de l'article 30 du Code des marchés publics.

Débat/ Conseil municipal/ Juin 2009


 

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Nous examinons le projet de DASCO 85. Il s'agit de la signature de 69 marchés relatifs à l'organisation, à la mise en ?uvre et au suivi des ateliers bleus culturels et scientifiques, dans les écoles élémentaires publiques parisiennes, pour l'année scolaire 2009/2010, en application de l'article 30 du Code des marchés publics.

Madame FOURNIER, vous avez la parole.

Mme Danielle FOURNIER. - Merci.

Donc, les ateliers bleus, nous les connaissons bien. Ils sont mis en place dans les écoles élémentaires publiques et ils sont une alternative très très belle aux études surveillées. Ils proposent aux enfants scolarisés des activités culturelles, scientifiques ou sportives qui se déroulent après la classe, de 16 heures à 18 heures, sur des séances tout au long de l'année.

Ces activités se déroulent en petit groupe et permettent aux enfants de découvrir des disciplines qu'ils n'ont pas l'occasion de pratiquer régulièrement ou même de connaître dans le cadre scolaire ou familial et cela favorise leur épanouissement personnel aussi bien que leur intégration dans le monde scolaire.

L'année dernière, notre groupe avait déposé un v?u qui avait fait l'objet d'un v?u bis demandant qu'un effort particulier soit fait pour le développement de l'éducation à l'environnement dans les ateliers bleus, à l'occasion de la rentrée 2009/2010. Ce v?u commence à être appliqué, même si la marge de progression reste encore importante, mais nous tenons à saluer cette évolution.

En effet, l'année dernière, on comptait parmi les associations sélectionnées pour organiser les ateliers bleus, seulement 5 parmi les 72 qui proposaient, entre autres, des ateliers sur le thème de la découverte et de la sensibilisation à l'environnement.

Cette année, le nombre d'associations proposant des activités "sciences et éducation à l'environnement" a augmenté. On en compte 10 sur 69, et ces associations ont aussi proposé plus d'ateliers sur la sensibilisation à l'environnement, si bien que le nombre d'ateliers de ce type a doublé.

Donc, nous sommes très attentifs au développement et à la qualité de ces ateliers dont nous espérons qu'ils contribuent, à leur manière, ludique et pédagogique, à former des citoyens attentifs et vigilants qui comprennent les enjeux du monde contemporain.

Merci.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci, Madame FOURNIER.

La parole est à M. DUCLOUX.

M. Philippe DUCLOUX. - Merci, Madame la Maire.

Mme FOURNIER a vanté les mérites des ateliers bleus, moi, je voudrais brièvement aller dans ce sens. Il est vrai que ces ateliers bleus existent depuis 1987, qu'ils forment un bloc avec un certain nombre d'activités périscolaires. Je retiendrai les espaces premiers livres, les études qu'évoquait Mme AUFFRAY, les centres de loisirs, les centres de ressources, les opérations "coup de pouce".

Toutes ces actions mettent en avant le rôle que joue la Ville de Paris dans le domaine du périscolaire, un rôle reconnu au-delà même de la Ville de Paris, et qui permet, au-delà de la fonction purement éducative, d'avoir une fonction sociale, d'avoir aussi la possibilité de tenir compte, bien entendu, des rythmes de vie des adultes et aussi du rythme biologique des enfants.

C'est un effort considérable que mène la Ville de Paris. Le projet de délibération que nous allons voter est un beau projet, véritablement, qui permet d'agir dans le domaine du sport, de la culture, Mme FOURNIER évoquait également l'éducation à l'environnement...

Pour toutes ces raisons, bien entendu, le groupe socialiste se réjouit de ce projet de délibération, et nous le voterons avec beaucoup d'enthousiasme. Nous soutenons, bien entendu, Mme Colombe BROSSEL, dans son combat pour la défense du périscolaire à Paris avec le Maire de Paris.

Merci.

(Applaudissements sur les bancs des groupes socialiste, radical de gauche et apparentés, Communiste et élus du Parti de Gauche, du Mouvement républicain et citoyen et "Les Verts").

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci, Monsieur DUCLOUX.

Je donne la parole à Mme Colombe BROSSEL.

Mme Colombe BROSSEL, adjointe, au nom de la 7e Commission. - Merci.

Merci à tous les deux surtout d'avoir mis en valeur les ateliers bleus qui sont un moment extrêmement important pour les petits Parisiens, un beau moment où il se passe de belles choses, où ils ont accès à de beaux projets qui leur permettent d'être à l'école, en position d'apprendre, en position de se voir transmettre des savoirs, mais également de devenir des citoyens et des citoyens éclairés sur le monde qui les entoure.

Donc, ce n'est pas pour rien que ces ateliers bleus leur permettent de s'initier à des disciplines variées, aussi variées que la musique, le théâtre, le cirque, les arts du cirque et également les questions environnementales, preuves que nous ne manquons pas de volonté politique sur un certain nombre de sujets.

J'en rajouterai juste un pour répondre à l'interrogation de Danielle FOURNIER sur la capacité que nous avons à avancer plus encore sur ces sujets. Un très beau projet s'est tenu à l'initiative de Pascal CHERKI il y a quelques semaines de cela, en partenariat avec le Rectorat et le Centre régional de documentation pédagogique, qui a permis à 15 classes de travailler sur la mise en ?uvre d'un agenda 21, preuve toujours s'il en est que nous ne manquons pas de volonté politique et que nous avançons.

Ce projet a été accueilli pour la remise des agendas 21 à l'Hôtel de Ville et nous envisageons, avec le CRDP et le Rectorat, de recommencer l'année prochaine ce type d'initiative, qui a permis des questionnements, et un certain nombre de mes collègues adjoints étaient sur le gril pour répondre aux questions des enfants dont je peux vous assurer qu'ils ont manifestement compris beaucoup de choses à ce qu'est le développement durable, à ce qu'il représente dans leur vie concrètement, et qu'ils nous sollicitent pour y apporter des réponses.

Donc, nous continuerons sur cette lancée.

Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. Merci beaucoup, Madame Colombe BROSSEL.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DASCO 85.

Qui est pour ?

Qui est contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2009, DASCO 85).