Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

86 - 2002, DAC 284 - Autorisation à M. le Maire de Paris de souscrire un avenant à la convention relative à l'attribution d'une subvention complémentaire de fonctionnement à l'association "Théâtre Paris 14" (14e). - Montant : 22.000 euros

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2002


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons à l'examen du projet de délibération DAC 284 concernant une autorisation donnée à M. le Maire de Paris de souscrire un avenant à la convention relative à l'attribution d'une subvention complémentaire de fonctionnement à l'association "Théâtre Paris 14", dans le 14e arrondissement, pour un montant de 22.000 euros.
Mme POURTAUD s'est inscrite, je lui donne la parole.
Mme Danièle POURTAUD, adjointe. - Merci, Madame la Maire.
En fait, je voulais profiter de ce projet de délibération pour saluer une opération innovante qui a donc eu lieu cet été. Cette opération est la concrétisation de la volonté politique de l'Adjoint à la Culture de maintenir des théâtres parisiens ouverts l'été.
Le 14e avait été volontaire pour cette expérience. Elle a été rendue possible grâce à l'esprit d'ouverture du directeur du "Théâtre 14", Emmanuel DECHARTRE, que je veux remercier.
Deux mots sur l'opération proprement dite.
J'ai dit innovante, pour deux aspects principaux :
D'abord, le "Théâtre 14" a accueilli trois troupes confirmées en même temps, avec des spectacles y compris à 11 heures le matin, un spectacle pour enfants sur La Fontaine qui a permis de faire venir l'ensemble des enfants des centres aérés. Plus de 800 enfants ont ainsi pu découvrir le théâtre. Mais surtout, ces trois troupes s'étaient regroupées sur un réel projet d'animation du quartier et sur la volonté de faire découvrir le théâtre à des gens qui n'y vont pas forcément spontanément.
Le projet comportait donc des ateliers, ateliers destinés aux habitants du quartier qui allaient de l'écriture à la pratique du théâtre et ces ateliers ont été montés en concertation avec les associations du quartier. Je rejoins ce qu'a dit Jérôme COUMET à l'instant, c'est très intéressant de pouvoir enraciner des pratiques artistiques dans les quartiers en travail avec les associations. Je rappelle que ce théâtre est situé dans un quartier "politique de la ville".
Cinq ateliers ont donc fonctionné sur les deux mois. Ils étaient intergénérationnels, mais il y a eu également un atelier qui a été fait avec une association de femmes immigrées, qui a produit un travail très intéressant. Ces ateliers débouchaient sur un spectacle chaque fin de mois. Les samedis permettaient, outre les représentations théâtrales, des parcours inédits dans le théâtre, avec découverte des coulisses, loges, régie...
Bref, cette expérience a été passionnante. Je pense que nous pourrons faire une évaluation plus précise pour l'améliorer et peut-être la faire mieux connaître l'année prochaine, car en effet nous souhaiterions qu'elle soit poursuivie en 2003, si l'Adjoint à la Culture en est d'accord et si le Conseil le décide.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Danièle POURTAUD.
M. GIRARD a la parole.
M. Christophe GIRARD, adjoint, au nom de la 9e Commission. - Brièvement, je ne peux être que d'accord avec moi-même et, bien évidemment, on prolongera cette opération que j'ai souhaitée.
Merci beaucoup.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Christophe GIRARD.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAC 284.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération est adopté. (2002, DAC 284).