Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

188 - QOC 2002-547 Question de Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE et des membres du groupe "Démocratie libérale et Indépendants" à M. le Maire de Paris à propos du projet de couverture des courts de tennis du "Jardin Atlantique" (15e)

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2002


Libellé de la question :
"A l'automne dernier, lors du compte rendu de mandat que M. le Maire de Paris a effectué dans le 15e arrondissement, il avait indiqué que le projet de couverture de 2 des 5 courts de tennis situés en lisière du "Jardin Atlantique" était en bonne voie.
Or, en cette veille de rentrée sportive pour de nombreux enfants et étudiants, le dossier semble au point mort en dépit des visites sur site effectuées par plusieurs adjoints au Maire et des réunions qui ont pu avoir lieu sur cette question.
La couverture de ces courts qu'un millier de joueurs appelle de leurs v?ux est pourtant techniquement possible. Afin d'accélérer sa réalisation, les responsables du tennis "Atlantique" ont soumis à la Ville de Paris un projet et proposé de contribuer à son financement.
Malheureusement, le dossier patine et les joueurs se désolent de devoir renoncer à s'entraîner, à prendre des cours, ou simplement à jouer dès que le temps est incertain.
Soucieux que ce projet puisse aboutir rapidement, Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE et les membres du groupe "Démocratie libérale et Indépendants" prient M. le Maire de Paris de bien vouloir leur préciser :
- Quels sont les obstacles qui freinent la couverture de ces courts de tennis ?
- Quel sera le calendrier de réalisation de ces travaux ?"
Réponse (M. Pascal CHERKI, adjoint) :
"Le Jardin de l'Atlantique situé sur la dalle au-dessus de la gare Montparnasse, comporte 5 courts de tennis découverts dont la gestion a été confiée par Délégation de service public à la société "Paris-Tennis" dont le gérant est M. Hervé PICARD.
A la suite de nombreuses demandes de ce gestionnaire, relayées par les associations accueillies sur ces équipements, la Ville de Paris a réalisé fin 2001 une étude de faisabilité portant sur la couverture de deux courts. Cette étude technique réalisée par le bureau d'études "Beaulieu Ingenierie" a montré qu'il était possible de mettre en place une structure légère compatible avec les charges admissibles de la dalle, propriété de la S.N.C.F. Lors d'une réunion en date du 13 juin 2002 tenue au Secrétariat général avec le délégataire actuel des tennis, et pour faire avancer ce dossier, ce dernier s'était engagé à remettre une étude technique et financière à la Direction de la Jeunesse et des Sports. Il avait également indiqué qu'il n'était pas opposé à participer au financement des équipements à réaliser.
Depuis cette date, la Ville de Paris reste dans l'attente de ces propositions."