Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

232 - QOC 2002-507 Question de M. Christophe LEKIEFFRE à M. le Maire de Paris sur la situation du Conservatoire municipal du centre de Paris, W.A. Mozart

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2002


Libellé de la question :
"M. Christophe LEKIEFFRE interroge M. le Maire de Paris sur la situation du Conservatoire municipal du centre de Paris, W.A. Mozart.
Depuis maintenant un an, il a été mis fin au fonction de Bruno POINDEFERT. En mars dernier, M. le Maire de Paris annonçait que l'administration municipale prenait la décision de procéder à la nomination d'un nouveau directeur. La rentrée 2002 s'est effectuée et toujours rien. Qu'en est-il ?
Ce conservatoire qui accueille les mélomanes des 4 arrondissements du centre, se trouve maintenant bien à l'étroit. Son agrandissement, a été maintes fois évoqué, sans succès. Or, depuis plusieurs années, il existe, à proximité, des locaux appartenant à la S.E.M.-Centre, laissés vacants par la radio parisienne 95.2. Ne pourrait-on pas envisager d'y installer une annexe du conservatoire ?
Enfin, si ce projet devait être écarté, quel serait l'avenir de ce bâtiment ?"
Réponse (M. Christophe GIRAD, adjoint) :
"La Direction des Affaires culturelles suit avec attention la situation du Conservatoire municipal du centre de Paris.
Concernant le recrutement du directeur du Conservatoire, un concours a été organisé pour y pourvoir, mais le candidat retenu a finalement décliné l'offre. Dans l'attente d'un nouveau recrutement et afin de permettre le déroulement harmonieux de la rentrée scolaire 2002-2003, M. Ramon de HERRERA, directeur du centre culturel La Jonquière (17e) a été nommé à titre intérimaire à la tête du Conservatoire municipal du centre de Paris (à compter de juin 2002).
Ses qualités sont reconnues et sont appréciées par l'ensemble des acteurs du Conservatoire.
La période écoulée a été mise à profit pour tirer les enseignements de la gestion passée. Le rapport de l'Inspection générale déposé début septembre permettra ainsi au nouveau directeur, en liaison avec la Direction des Affaires culturelles de la Ville de définir les axes de travail à privilégier. La procédure de recrutement sera prochainement relancée.
La Direction des Affaires culturelles est par ailleurs très consciente des problèmes de locaux de ce Conservatoire. Toutes les pistes susceptibles d'améliorer les conditions d'accueil des élèves sont examinées. Les locaux de l'ancienne radio 95.2 ont été affectés à la Direction des Affaires culturelles, afin de pouvoir augmenter la superficie de l'établissement. Les crédits nécessaires à la réalisation des travaux (360.000 euros) ont été inscrits au budget 2002 d'investissement de la Ville. La conduite des aménagements nécessaires à l'accueil du public est toutefois subordonnée à la réalisation préalable de travaux généraux sur le site du Forum des Halles, en l'espèce, la réfection des corolles. Le calendrier des travaux sera prochainement fixé par la Direction du Patrimoine et de l'Architecture.
A l'occasion de cette question orale, je souhaite faire part de la réflexion en profondeur que j'ai engagée sur les missions assignées aux conservatoires parisiens, lors d'un groupe de travail que j'ai présidé le 5 mars dernier."