Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

67 - 2002, DAUC 72 - Aménagement du secteur "Ilot Caillé" (18e). - Bilan de la concertation. - Avis favorable au programme d'aménagement et aux procédures nécessaires à sa mise en oeuvre. - Avis favorable à la mise en oeuvre de la procédure préalable à la déclaration d'utilité publique de l'opération. - Modification du champ d'application du droit de préemption urbain renforcé. - Instauration du sursis à statuer. - Autorisation à M. le Maire de Paris ou à la S.I.E.M.P. de déposer les demandes de permis de démolir et les demandes de permis de construire

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2002


M. LE MAIRE DE PARIS. - Nous passons au projet de délibération DAUC 72 qui concerne l'aménagement du secteur "Ilot Caillé" dans le 18e.
Je donne la parole à Mme DECORTE.
Mme Roxane DECORTE. - Monsieur le Maire, mes chers collègues, ce projet de délibération concernant l'aménagement du secteur "Ilot Caillé" est importante. En effet, il était grand temps de mettre fin à cet îlot de misère peu digne du XXIe siècle.
Cependant, permettez-moi de regretter à nouveau que les élus de l'opposition n'aient pas été informés de la tenue des deux réunions de concertation les 12 juillet 2001 et 29 juillet 2002 auxquelles il est fait référence dans le projet de délibération.
Vous parlez beaucoup de concertation, c'est très bien en terme d'affichage, mais concrètement il faut préciser qu'il s'agit d'une concertation sans les élus de l'opposition et en particulier pour l'arrondissement où vous êtes l'élu, Monsieur le Maire. Nous aurions été heureux d'apporter notre contribution en tant qu'élus et habitants de l'arrondissement.
Par ailleurs, j'aimerais savoir : dans quels délais pourrons-nous savoir si la réhabilitation du 1, rue d'Aubervilliers est envisageable ? Où en est l'étude de la semi-piétonnisation de la rue Caillé ? Enfin, est-ce que, pour le relogement, ce seront des opérations-tiroirs assurant le relogement progressif et le plus possible dans le quartier des habitants des immeubles démolis ou qui doivent être démolis ?
Je vous remercie infiniment.
M. LE MAIRE DE PARIS. - M. Jean-Pierre CAFFET a la parole.
M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint, au nom de la 8e Commission. - Quelques éléments de réponse aux trois questions qui ont été posées par Mme DECORTE.
Le 1, rue d'Aubervilliers : des études sont en cours pour déterminer s'il est réhabilitable ou s'il doit être voué à la démolition-reconstruction. Dans quelques mois, nous aurons les idées claires à ce sujet.
S'agissant du relogement, nous avons bien sûr des relogements importants à faire. Tout ceci va se dérouler de manière progressive, une fois que les expropriations seront terminées, et cela prendra du temps. Il y aura certainement des opérations-tiroirs à mettre en place.
Quant à la semi-piétonnisation de l'îlot Caillé, je dois vous dire que je n'ai pas de réponse à l'heure actuelle. Il faut qu'on étudie ce problème. Cela va rentrer dans le cadre, me semble-t-il, de l'établissement du Plan de déplacement parisien. Il faut également que l'on se préoccupe, sur ces voies piétonnes ou semi-piétonnes, des problèmes de sécurité, parce qu'il est vrai qu'un certain nombre de difficultés se sont posées de ce point de vue.
Voilà les éléments de réponse que je peux apporter. Je suis comme Roxane DECORTE, je me félicite que ce projet aboutisse et qu'on puisse commencer la phase opérationnelle de l'éradication de l'insalubrité dans ce secteur.
M. LE MAIRE DE PARIS. - D'autant qu'il y avait du retard là aussi et c'est bien de le faire. Simplement, n'oublions pas de consulter tous les élus quelle que soit leur appartenance, mais je suis sûr que c'est le cas. C'est en tout cas votre manière de faire habituellement, vous l'avez démontré dans tous les arrondissements.
M. Jean-Pierre CAFFET, adjoint, rapporteur. - Ce n'est pas moi qui ai organisé les réunions de concertation dans le 18e.
M. LE MAIRE DE PARIS. - Il faut y veiller.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DAUC 72.
Qui est pour ?
Qui est contre ?
Qui s'abstient ?
Le projet de délibération est adopté. (2002, DAUC 72).