Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

15 - 2002, PJEV 64 - Autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres pour la vérification des installations électriques et travaux d'électricité sur la pelouse de Reuilly au bois de Vincennes (12e)

Débat/ Conseil municipal/ Septembre 2002


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous passons au projet de délibération PJEV 64 portant autorisation à M. le Maire de Paris de signer un marché sur appel d'offres, pour vérification des installations électriques et travaux d'électricité sur la pelouse de Reuilly au bois de Vincennes.
M. PERNIN a la parole.
M. Jean-François PERNIN. - Merci, Madame la Maire.
Je voulais intervenir très brièvement pour dire que je m'étonnais que l'on présente un tel mémoire. Ce mémoire indique que l'on va réaliser des travaux d'entretien électrique sur la pelouse de Reuilly. Cela veut dire que l'on maintient les activités qui ont lieu toute l'année sur cette pelouse. Or lors de la précédente séance, à propos de la sauvegarde du bois de Vincennes et du bois de Boulogne, un mémoire nous indiquait que le bois de Vincennes était dégradé et que les principales causes de cette dégradation étaient dues aux activités qui avaient lieu sur la pelouse de Reuilly.
Je comprends mal. A une séance, on nous indique qu'une des principales causes de dégradation du bois de Vincennes est constituée par les activités qui ont lieu sur la pelouse de Reuilly et à la séance suivante, l'on nous explique qu'il faut entretenir l'électricité sur la pelouse de Reuilly. Les activités vont donc se poursuivre et le bois de Vincennes va continuer de se dégrader.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - La parole est à M. CONTASSOT.
M. Yves CONTASSOT, adjoint, au nom de la 4e Commission. - Monsieur PERNIN, comme vous le savez, ce n'est pas la pelouse de Reuilly qui est, seule, à l'origine de la dégradation de l'ensemble du bois de Vincennes.
C'était bien écrit dans le projet qui vous a été présenté, qui évoque la surfréquentation de nombreuses parties du bois de Vincennes, pas simplement de la pelouse. Deuxièmement, quel que soit l'avenir de cette pelouse, il est indispensable du point de vue de la Ville, que les installations électriques ne présentent pas de risques et qu'elles soient entretenues, quel que soit le devenir de ce lieu. Il s'agit simplement de renouveler un marché qui nous permettra d'entretenir les installations électriques, de rénover ce qui doit l'être, de changer les câbles qui doivent l'être. Ce n'est absolument pas quelque chose qui préfigure l'avenir du lieu, cela permet simplement de le garder encore intact et en bon état de fonctionnement pour les mois à venir.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Monsieur CONTASSOT.
Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération PJEV 64.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
Le projet de délibération est adopté. (2002, PJEV 64).