Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

125 - QOC 99-532 Question de MM. Bertrand DELANOE, Daniel VAILLANT, Claude ESTIER, Eric ARNAUD, Mme Claudine BOUYGUES, M. Christophe CARESCHE, Mmes Yvette DAVANT, Maryse LE MOEL, M. Michel LE RAY et des membres du groupe socialiste et apparentés à M. le Maire de Paris relative à la création d'une maison des associations dans le 18e arrondissement

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1999


Libellé de la question :
"Dès 1995, la Mairie du 18e arrondissement a inscrit, dans le cadre des projets d'équipements de proximité, la création d'une Maison des associations. Depuis, elle réitère sa demande chaque année auprès de la Mairie de Paris et a émis un voeu, le 8 février dernier en Conseil d'arrondissement, proposant un lieu précis, l'Hôtel Mathagon, vide depuis de nombreuses années.
Le refus opposé par M. BULTÉ, signataire de la lettre au nom du Maire de Paris, sur l'utilisation de ce lieu à cet effet, n'apporte aucune réponse sur le fond du problème : comment répondre aux besoins des associations ?
Particulièrement nombreuses dans le 18e arrondissement et très impliquées dans la vie locale, elles sont pour la plupart dépourvues de lieux de réunions. Or, il n'existe dans l'arrondissement aucun espace, aucune salle municipale pour les accueillir.
Confrontées à cette carence, bon nombre d'entre elles ont déjà élaboré un projet collectif pour la création d'une Maison des associations.
M. le Maire de Paris :
1°) est-il favorable à la création d'un espace commun pour les associations du 18e arrondissement ?
2°) quels sont les moyens qu'il compte mettre en oeuvre pour ce faire ?"
Réponse (M. Claude LAMBERT) :
"La question des locaux associatifs fait actuellement l'objet d'une analyse à caractère général sur Paris.
Les associations du 18e arrondissement sont très impliquées dans la vie locale des différents quartiers de l'arrondissement. Elles contribuent au développement des liens entre les habitants, particulièrement sur les quartiers connaissant de graves difficultés sociales. Elles sont aidées par la Ville de Paris pour les recherches de locaux correspondant à leurs activités et pour les actions qu'elles engagent.
Lorsque des opérations d'aménagement offrent la possibilité d'étudier la réalisation de locaux associatifs ou en faveur des jeunes, les études correspondantes incluent cette possibilité. Il en est ainsi du secteur des rues du Nord, Emile-Chaine et Cité Traëger, où un emplacement pour des locaux en faveur des jeunes est envisagé à proximité immédiate du collège Boinod.
De plus, des équipements municipaux locaux, comme les centres d'animations, sont ouverts aux demandes des associations lorsque celles-ci ont besoin de locaux pour organiser des réunions et un certain nombre de locaux relevant du domaine privé communal sont également mis à leur disposition.
Enfin, certains quartiers du 18e arrondissement sont inscrits dans les procédures "Politique de la Ville" et des équipes locales disposant de personnels et de locaux, dont le rôle est notamment d'aider les associations, y sont installées. Il s'agit particulièrement de la salle Saint-Bruno, située 9, rue Saint-Bruno dont une des missions est de mettre des salles à disposition des habitants et des associations et qui dispose à cet effet d'un local municipal d'une superficie de 345 mètres carrés."