Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif aux conditions d’accueil du public dans le futur centre de réception des demandeurs d’asile du 88-94, boulevard Ney.

Déliberation/ Conseil municipal/ Novembre 2008 [2008 V. 229]


Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 9 décembre 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 9 décembre 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

La Préfecture de police a déposé une demande de permis de construire en vue d?installer au 88-94 boulevard Ney un centre de réception des demandeurs d?asile, un centre de réception des étudiants étrangers et le bureau des permis de conduire.

Si cette demande fait suite au déménagement de l?actuel centre de réception des demandeurs d?asile 218 rue d?Aubervilliers (19e) pour permettre l?arrivée du tramway T3, il est regrettable que la mairie du 18e arrondissement et les élus n?aient pas été informés de cette installation.

En effet, le mode de fonctionnement de l?actuel centre de réception des demandeurs d?asiles n?est pas satisfaisant : l?accueil du public se faisant sans rendez vous, les demandeurs d?asile sont contraints à faire la queue, parfois une nuit entière, sur la voie publique, pour espérer pouvoir être reçus le lendemain.

Par ailleurs, les locaux loués par la Préfecture de police 88-94 boulevard Ney se situent au coeur d?un quartier en pleine rénovation dans le cadre du GPRU Porte de Clignancourt. Ils jouxtent un lycée, des immeubles d?habitation ainsi que des bâtiments du Ministère de la Défense provisoirement affectés à l?accueil de sans domicile fixe dans le cadre du plan Grand froid, et que la Ville de Paris souhaite acquérir pour y construire des logements et de équipements publics.

Pour toutes ces raisons, les élus du 18e arrondissement dénoncent l?absence totale de concertation et s?inquiètent des conditions d?accueil des publics de ce nouveau centre.

Sur la proposition de M. Daniel VAILLANT, et des élus du groupe socialiste, radical de gauche et apparentés,

Demande au Préfet de police de s?engager sur un accueil digne des publics de ce centre, de façon à empêcher la constitution de files d?attente sur la voie publique, boulevard Ney.