Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 1999
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

97 - III - Question de MM. Jean de GAULLE et Jean-Pierre BURRIEZ.QOC 99-499 Question de MM. Jean de GAULLE et Jean-Pierre BURRIEZ à M. le Préfet de police concernant l'implantation d'un hôtel de police et d'une vigie de sécurité publique dans la Z.A.C. "Bercy" (12e)

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 1999


Libellé de la question :
"A l'occasion d'une question orale posée lors d'une séance du Conseil de Paris en 1997 concernant le projet d'implantation d'un Hôtel de police et d'une vigie de sécurité publique dans la Z.A.C. "Bercy"(12e), M. le Préfet de police avait fourni un calendrier prévisionnel de réalisation de ces structures.
MM. Jean de GAULLE et Jean-Pierre BURRIEZ prient M. le Préfet de police de bien vouloir les tenir informés du déroulement de ce programme."
Réponse (M. LE PRÉFET DE POLICE) :
"La construction prévue sur ce site était initialement destinée à accueillir un commissariat de police judiciaire (par dédoublement du commissariat Picpus-Bercy) et une vigie de sécurité publique.
La livraison de cet équipement aux services de police était alors envisagée en fin d'année 1999.
Par la suite, la préparation de la réforme des services actifs de la préfecture de police a conduit mes services à s'interroger sur l'affectation de cet immeuble, du fait de la création au niveau local de la circonscription de police urbaine de proximité, regroupant les moyens des commissariats de sécurité publique et des commissariats de quartier de police judiciaire.
La décision a alors été prise d'implanter sur ce site une unité de police de quartier, la brigade des V.T.T. du 12e arrondissement et un centre de formation des personnels de la direction de la police urbaine de proximité. Les locaux auront également vocation à servir de point d'appui de la brigade des îlotiers de l'arrondissement.
Cette nouvelle affectation a nécessité un réexamen des conditions d'aménagement intérieur de l'immeuble, la préparation d'un dossier de permis de construire tenant compte des modifications apportées au projet et l'élaboration d'un avenant modifiant le marché d'étude initial.
Il devra ensuite être procédé au lancement d'un appel d'offres pour la réalisation des travaux. Cette phase pourrait se réaliser au printemps 2000, le marché étant susceptible d'être notifié au mois d'octobre de la même année.
Compte tenu des délais de réalisation des travaux, la livraison du bâtiment interviendrait alors en octobre 2001."