Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

168 - QOC 2002-85 Question de MM. Laurent DOMINATI, Jack-Yves BOHBOT et Mme Marie-Chantal BACH, à M. le Maire de Paris relative au bilan de la pollution de l'air depuis la mise en place du nouveau plan de déplacement urbain

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2002


Libellé de la question :
"Mme Marie-Chantal BACH, MM. Laurent DOMINATI et Jack-Yves BOHBOT souhaiteraient connaître, après 6 mois de mise en place du nouveau Plan de déplacement urbain, la création des "banquettes" dans certains quartiers de la Capitale et compte tenu de l'absence de données publiées sur ce point, le bilan de la pollution de l'air."
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"Réduire la circulation automobile est, tout le monde en est d'accord, un objectif favorable à l'amélioration de la qualité de l'air à Paris.
La mise en place du Plan de déplacements urbains, qui prévoit notamment une réduction importante de la circulation des véhicules individuels, a été engagée depuis quelques mois. Les aménagements réalisés concernent des axes importants de circulation sur lesquels une réduction significative des trajets des véhicules individuels a été constatée avec pour corollaire une réduction des émissions polluantes. Il n'en demeure pas moins que ce programme n'est encore que dans sa phase initiale, de nombreux autres aménagements étant prévus.
Il est donc prématuré de vouloir tirer un bilan global de ces actions qui n'atteindront leur pleine efficacité en matière de lutte contre la pollution atmosphérique qu'après la réalisation de l'ensemble de ces aménagements et lorsque tous les utilisateurs de la voie publique auront adapté leurs comportements au nouveau contexte issu du plan de déplacements urbains (amélioration de l'offre de transports en commun, développement des circulations douces, aménagements spécifiques liés aux nouveaux quartiers verts, etc.).
C'est dans ce contexte qu'un bilan global de cette nouvelle politique sera réalisé en tenant compte de l'ensemble des paramètres importants pour l'environnement, le cadre de vie et la santé des Parisiens."