Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

111 - QOC 2002-54 Question de Mme Roxane DECORTE et des membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" à M. le Maire de Paris à propos de la saleté des rues dans les quartiers "La Chapelle" et "Château-Rouge" (18e)

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2002


Libellé de la question :
"Mme Roxane DECORTE et les membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" souhaitent, pour la 4e fois consécutive, attirer l'attention de M. le Maire de Paris sur la saleté des rues du 18e arrondissement et particulièrement dans les secteurs les plus populaires, comme le quartier "La Chapelle" ou le secteur "Château-Rouge". Cette question sera posée tant qu'aucune amélioration ne sera perceptible par les habitants.
Les rues du 18e arrondissement sont sales. Certaines, comme les rues des Roses, Riquet, Olive, Philippe-de-Girard, Torcy, Pajol, Marx-Dormoy et La Chapelle, semblent être oubliées des services de la Propreté.
A juste titre, le mécontentement des habitants grandit et les plaintes se multiplient. Le dimanche, les rues ressemblent à des "poubelles". Des papiers, des emballages, des déjections canines, des objets encombrants, des seringues, des déchets ménagers, jonchent les trottoirs et souvent la rue. Des bouteilles de verre vides entourent les collecteurs plus que remplis.
En raison du plan "Vigipirate", toutes les corbeilles en plastique dur suspendues dans les rues parisiennes ont été retirées et remplacées par des sacs en plastique transparents, mais pas partout et en particulier dans le quartier de la "Goutte-d'Or".
Mme Roxane DECORTE et les membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" souhaitent connaître les mesures prises pour remédier à cette situation inacceptable."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"Les actions d'amélioration de la propreté ont déjà été présentées à l'occasion des trois questions précédentes sur ce sujet. En complément, on peut ajouter qu'après avoir répondu au mieux aux contraintes du plan "Vigipirate", en reconstituant progressivement le parc de corbeilles et en augmentant les tournées de collecte, les services de la propreté prévoient d'optimiser certaines prestations de nettoiement dans les secteurs les plus sensibles de la Capitale, dont le 18e arrondissement, grâce à une meilleure organisation du travail et un renforcement des moyens.
C'est le sens du projet de délibération voté par le Conseil de Paris au cours des séances des 17 et 18 décembre 2001.
D'ores et déjà, 200 nouveaux réceptacles équipés de sacs plastiques transparents seront installés dans le 18e arrondissement au cours du 1er trimestre en grande partie dans les quartiers de la Chapelle, Château-Rouge et Goutte-d'Or."