Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2005
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif au lancement d’un programme de réhabilitation des foyers des travailleurs migrants.

Déliberation/ Conseil municipal/ Septembre 2005 [2005 V. 323]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville
et transmise au représentant de l?Etat le 21 octobre 2005.
Reçue par le représentant de l?Etat le 21 octobre 2005.

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Les travailleurs migrants, vivant à Paris, ont droit à des conditions de logement dignes. Nous sommes loin du compte en la matière.

Le programme prévu dans le plan quinquennal de réhabilitation n?a été que faiblement réalisé. Il faut relancer au plus vite un véritable programme de réhabilitations et constructions de résidences visant à en finir avec le surpeuplement, l?insalubrité.

Le Conseil de Paris, en mars 2005, avait adopté un voeu sur proposition du groupe communiste demandant à l?Etat d?établir un bilan complet et précis des actions engagées vis-à-vis des foyers sur les 5 dernières années et exigeant son appui pour toute mesure concertée de résorption, de desserrement ou de rétablissement du respect des règles de sécurité et d?occupation des foyers.

Il y était aussi demandé que les crédits prévus dans le cadre du plan quinquennal 2002-2006 sur des opérations qui n?ont pas été réalisées soient affectés en complément des moyens attribués à la Ville de Paris dans le cadre de sa délégation de compétence.

C?est pourquoi, sur la proposition de M. Jacques DAGUENET, Mmes Catherine GÉGOUT, Nicole BORVO et des élu-e-s du groupe communiste,

Emet le voeu :

Que soit répondu d?urgence à la demande contenue dans le voeu adopté par le Conseil de Paris en mars 2005 ;

Que soient accélérés les programmes de réhabilitation des foyers et de création de résidences en concertation avec l?Etat, la Région, la Ville de Paris, les travailleurs sociaux, les bailleurs et les représentants des résidents.