Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Janvier 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

104 - QOC 2002-47 Question de M. Jean-Didier BERTHAULT et des membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" à M. le Maire de Paris sur la dégradation de la sécurité dans le quartier "Saussure-Tapisseries" (17e)

Débat/ Conseil municipal/ Janvier 2002


Libellé de la question :
"M. Jean-Didier BERTHAULT et les membres du groupe "Rassemblement pour la République et apparentés" ont à de nombreuses reprises souligné la dégradation de la sécurité dans le quartier de la Z.A.C. "Tapisseries" située entre e boulevard Péreire et la rue de Saussure (17e).
Outre ces problèmes, que M. le Préfet de police connaît bien, des questions liées à l'aménagement de ce quartier demeurent :
1°) la fontaine implantée au c?ur de la rue des Tapisseries est hors de service depuis plus d'un an en raison d'une fuite non colmatée. Quand sera-t-elle réparée ?
2°) les scooters et mobylettes traversent la rue des Tapisseries à grande vitesse. Plusieurs accidents ont déjà eu lieu, à proximité de l'école maternelle. Pourrait-on envisager l'installation de grilles, type grilles de square, à chaque extrémité de cette rue piétonne ?
3°) afin d'éviter la dégradation des espaces verts, pourrait-on envisager l'implantation d'une grille de faible hauteur sur les murets des plates-bandes situées entre les 5 et 19, rue des Tapisseries ?"
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"Depuis la création du quartier Saussure/Tapisserie, en 1989, les riverains déplorent des désordres récurrents, dus en particulier, aux nuisances causées par des jeunes du quartier.
La Ville de Paris, par l'intermédiaire de ses services municipaux, et surtout la Préfecture de police et le commissariat de proximité, sont régulièrement sollicités puisque les problèmes constatés sont avant tout des problèmes de police.
La rue des Tapisseries, depuis l'aménagement de la Z.A.C. "Saussure", a toujours été interdite à la circulation par arrêté du Préfet de police du 10 juillet 1999, s'agissant d'une voie de desserte piétonne.
Cette rue, qui relie le boulevard Pereire à la rue de Saussure est fermée côté Pereire par une grille mobile qui permet l'accessibilité aux pompiers. Son accès rue de Saussure se fait par une rampe handicapés et par des escaliers. Installer une grille sur ce versant de la rue reviendrait à ne plus permettre l'accès aux services prioritaires.
En outre l'accès à partir du boulevard Pereire doit absolument être maintenu pour les véhicules de secours et les services de la Propreté de Paris au moyen de la barrière coulissante existante et aucun système ne permet de garantir les accès des piétons et des voitures d'enfants sans les interdire aux deux roues motorisées.
S'agissant de la fontaine Saussure, située rue des Tapisseries, il a été effectivement constaté d'importantes déperditions d'eau dans les bassins, ce qui a conduit à arrêter son fonctionnement.
A l'issue des différentes expertises menées, il apparaît que le dysfonctionnement est a priori lié au système de vidange du bassin qui va être remis en état afin de permettre un fonctionnement normal de cette fontaine dès la fin de la période d'hivernage, c'est-à-dire, en avril prochain.
Enfin, en ce qui concerne la mise en place de grille de faible hauteur sur les murets des plates-bandes, celle-ci est à l'étude étant noté que l'effet dissuasif de ce dispositif serait en tout état de cause, assez limité."