Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

13 - I - Question d'actualité de M. Jean-François PERNIN, au nom du groupe Union pour la démocratie française, à M. le Maire de Paris relative à la future localisation de la Grande Roue

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2002


Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Nous allons démarrer la première question d'actualité qui a été posée par M. Jean-François PERNIN au nom du groupe U.D.F.
Monsieur PERNIN, vous avez la parole.
M. Jean-François PERNIN. - Merci, Madame la Maire.
Je voudrais savoir et surtout connaître où en sont les études pour la future localisation de la Grande Roue, car il y a quelques mois, dans cette enceinte, on évoquait le parc de la Villette, idée du reste soutenue par le maire du 19e, et puis, quelques semaines après, des rumeurs persistantes reprises par la presse ont fait état du parc de Bercy.
Je voudrais savoir exactement où en sont les réflexions à propos de cette Grande Roue, tout en sachant qu'à Bercy - qui avait été envisagé au cours de la mandature précédente - une vive opposition locale était apparue à ce sujet.
Je vous remercie.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Monsieur PERNIN.
La parole est à Mme Lyne COHEN-SOLAL, pour répondre au nom de l'Exécutif.
Mme Lyne COHEN-SOLAL, adjointe. - Merci, Madame la Maire.
Mon cher collègue, vous le savez, depuis le démontage de la Grande Roue de la place de la Concorde, en janvier dernier, la Ville de Paris recherche des sites pour sa réinstallation.
Le nombre important de contraintes à respecter a jusqu'ici retardé l'implantation de la Grande Roue sur un site. Ces contraintes, je me permets de les rappeler devant vous.
Les contraintes techniques d'abord. Elles concernent l'emprise au sol, la résistance du sol au poids de la Grande Roue, l'accessibilité des semi-remorques pour l'élévation de cette roue.
Les contraintes réglementaires. Etant donné la hauteur de 60 mètres de cette Grande Roue, l'emplacement choisi devra s'inscrire dans le futur Plan d'urbanisme qui ne rentrera en vigueur qu'à la fin 2004. Seul un emplacement provisoire de l'ordre de quelques mois peut être autorisé par le Maire de Paris, indépendamment du P.L.U. En outre, plusieurs sites nécessitent des autorisations connexes : une autorisation de la Commission des sites, des architectes des Bâtiments de France, bien sûr, mais aussi des Ministères concernés, Ministères de la Culture, de l'Ecologie et du Développement durable, de l'Agriculture, selon les sites choisis.
Les contraintes sont aussi d'ordre politique. Tout choix sera fait naturellement dans la plus grande concertation après consultation des Conseils d'arrondissement concernés et, bien entendu, des conseils de quartier. A ce jour, seul le Conseil du 19e arrondissement s'est déclaré favorable à l'installation de la Grande Roue, comme vous l'avez rappelé, mais sur un terrain appartenant à l'Etat.
Les contraintes aussi sont d'ordre commercial puisque le site retenu devra être attractif pour la clientèle parisienne et la clientèle touristique.
Enfin, je veux naturellement citer une contrainte de nature financière puisqu'une redevance pour occupation du domaine public devra être prévue, calculée et perçue pour le site d'installation de cette Grande Roue.
Vous le voyez donc, les recherches pour un site provisoire ou pérenne sont toujours en cours. Il n'est pas question d'éluder aucune des contraintes que je viens d'énumérer devant vous. Ce travail est donc entrepris mais il n'est pas terminé. C'est le bilan d'étape que je voulais vous donner.
Merci, Madame le Maire.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci, Madame COHEN-SOLAL.
Une seconde, Monsieur PERNIN !
M. Jean-François PERNIN. - C'est simplement pour dire à Mme COHEN-SOLAL qu'au cours de la précédente mandature le Conseil d'arrondissement avait été saisi de ce problème et que, toutes tendances politiques confondues, il s'était prononcé contre la présence de la Grande Roue à Bercy.
Merci.
Mme Anne HIDALGO, première adjointe, présidente. - Merci.