Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

102 - QOC 2002-642 Question de M. Richard STEIN et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris sur l'état de propreté de la voie ferrée de la Petite ceinture en particulier entre la place Pereire et le pont Cardinet (17e)

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2002


Libellé de la question :
"M. Richard STEIN et les membres du groupe U.M.P. attirent l'attention de M. le Maire de Paris sur l'état de propreté de la voie ferrée de la Petite ceinture, plus particulièrement, entre la place Pereire et le pont Cardinet. En effet, cette partie du réseau non utilisée par la S.N.C.F. sert de véritable dépotoir à de nombreuses personnes indélicates qui se débarrassent d'immondices et de détritus. Outre ce spectacle lamentable pour l'environnement, cet état a pour conséquence la prolifération de nombreux rongeurs qui circulent même sur les trottoirs le soir.
Ils souhaitent savoir comment M. le Maire de Paris pense pouvoir remédier à cette situation qui a un caractère d'urgence."
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"Le constat de malpropreté de la voie ferrée de la Petite ceinture, notamment entre la place Péreire et le pont Cardinet, a été signalé depuis plusieurs mois par les services locaux de la propreté aux services de la S.N.C.F.-R.F.F. auxquels en incombe l'entretien.
En effet, les services techniques de la propreté n'ont pas compétence à intervenir sur le domaine public ferroviaire.
Cette situation insatisfaisante fait actuellement l'objet d'une négociation spécifique avec la S.N.C.F.-R.F.F. qui devrait prochainement permettre d'aménager ces espaces trop souvent laissés à l'abandon et de les rendre accessibles aux Parisiennes et aux Parisiens.
Pour ce qui est de la présence de rongeurs, le service municipal d'actions de salubrité et d'hygiène (S.M.A.S.H.) effectue une enquête de proximité lorsque des habitants le saisissent, pour analyser la situation, déterminer la provenance des rongeurs, préconiser certains aménagements et, si besoin, procéder à l'application de produits rodonticides et effectuer des contrôles.
J'ai donc demandé à ce qu'une analyse de la situation soit réalisée dès que la S.N.C.F.-R.F.F. aura donné son accord pour que les services municipaux interviennent."