Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

113 - QOC 2002-657 Question de Mme Brigitte KUSTER à M. le Maire de Paris concernant le stationnement anarchique avenue des Champs-Elysées (8e)

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2002


Libellé de la question :
"La politique d'augmentation à Paris du nombre de stationnements payants apparaît une bonne chose ainsi que la diminution du coût du stationnement résidentiel.
Mais il est un lieu qui semble avoir échappé : les Champs-Elysées. Or que constatons-nous quotidiennement ? Alors que le stationnement est tout simplement interdit de chaque côté de l'avenue, il y a en fait en permanence des véhicules stationnés, et de plus en plus souvent maintenant, en double file.
Cette constance amène Mme Brigitte KUSTER à demander à M. le Maire de Paris s'il ne saurait pas pertinent d'y installer un stationnement payant en lieu et place de l'interdiction de stationnement qui n'est plus respectée."
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"Le contrôle du respect de la réglementation en vigueur en matière de circulation et de stationnement relève de la seule compétence du Préfet de police. Il lui appartient donc de prendre les mesures nécessaires pour faire cesser le stationnement illicite sur l'avenue des Champs-Elysées.
Par ailleurs, cette avenue fait partie, en application 18/10/2002 du décret n° 2002-810 du 2 mai 2002, des voies pour lesquelles le Préfet de police fixe les règles de circulation et de stationnement. Il est donc seul habilité à modifier, le cas échéant, la réglementation existante sur cette voie."