Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

93 - QOC 2002-632 Question de Mme Brigitte KUSTER à M. le Maire de Paris à propos du nombre de poubelles mises à disposition des Parisiens

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2002


Libellé de la question :
"Votre Adjoint à la Propreté nous a annoncé que chaque Parisien devrait avoir en permanence une poubelle dans son champ de vision.
Qu'en est-il de cette annonce ? Quand M. le Maire de Paris estime-t-il pouvoir accomplir cet objectif qui est loin d'être atteint dans le 17e arrondissement ?"
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"La présence de corbeilles publiques est un facteur prédominant dans l'aspect de propreté d'une agglomération comme Paris.
C'est pourquoi il a été décidé d'augmenter le parc des corbeilles publiques installées sur la voie publique de manière significative.
Malgré la neutralisation de ce type de mobilier urbain lors de la mise en application du plan "Vigipirate", l'objectif que s'était fixé l'Exécutif municipal est quasiment réalisé. En effet, le parc de corbeilles mis à la disposition des Parisiens, au nombre de 16.000 unités en septembre 2001, atteindra le seuil des 20.000 unités d'ici la fin de l'année 2002, pour être porté à 30.000 unités à fin 2003.
Il est difficile d'apprécier en chiffre le linéaire existant entre deux corbeilles puisque celui-ci varie en fonction de la configuration des sites : présence de réceptacles à chaque carrefour, ou intersection de voies, à proximité immédiate des établissements recevant du public, des accès au métro, des gares, etc.
Actuellement, une moyenne de 120 mètres de linéaire de trottoirs sépare deux corbeilles, ce chiffre sera réduit à 80 mètres d'ici la fin 2003. En tout état de cause le modèle de corbeille choisi doit assurer la plus grande visibilité de l'équipement.
Dans le 17e arrondissement, 1.300 supports sacs sont installés, contre 1.026 corbeilles l'an dernier, soit une augmentation de près de 30 % du parc en service en un an. Cet effort sera poursuivi en 2003 avec l'objectif d'une nouvelle croissance d'environ 30 % du nombre de réceptacles installés sur la voirie."