Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

81 - QOC 2002-731 Question de Mme Catherine GÉGOUT et des membres du groupe communiste à M. le Maire de Paris relative aux locaux du "Cœur de Paris"

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2002


Libellé de la question :
"Le "C?ur de Paris", service géré par le Centre d'action sociale pour la distribution de repas dans la rue aux plus démunis rencontre des difficultés de fonctionnement importantes du fait de l'inadaptation des locaux dans lesquels se fait la préparation des repas.
Les membres du groupe communiste avaient posé au Conseil de Paris en juin 2002 une question développant les problèmes rencontrés (rapports tendus avec le restaurant "Emeraude" qui l'héberge, manque de lieu de stockage et de vestiaires, manipulation quotidienne de l'installation, conditions de travail difficiles pour des personnels par ailleurs soumis à un stress important). Il avait été répondu qu'une solution était recherchée et ne pouvait être que provisoire.
Aujourd'hui, un local a en principe été attribué à ce service rue de Bercy. Néanmoins, il semble que s'il permet le stockage il ne permet pas le stationnement des camions, obligeant non seulement à modifier le parc de véhicules (trop hauts pour atteindre le local) avec les coûts que cela représenterait mais à réceptionner les livraisons à distance avec des transpalettes obligeant à des manipulations nombreuses et aléatoires vu les problèmes de stationnement.
Aujourd'hui le service est dans l'attente et continue à être hébergé dans le hall du restaurant "Emeraude", sans information sur l'état d'avancement du projet.
Aussi Mme Catherine GÉGOUT et les membres du groupe communiste demandent à M. le Maire de Paris :
- où en est l'état d'avancement de cette installation et comment, pour combien de temps et à quel coût il est prévu de la faire fonctionner ;
- pourquoi il n'est pas envisagé de trouver une installation définitive, d'autant qu'il s 'agit d'un équipement qui ne demande pas de surface importante."
Réponse (Mme Mylène STAMBOULI, adjointe) :
"Les locaux dans lesquels sont actuellement installés les services du dispositif "C?ur de Paris", rue de Santeuil dans le 5e arrondissement, ne sont pas adaptés, en termes d'hygiène, de sécurité et de conditions de travail, aux missions de ce dernier. C'est pourquoi le Centre d'action sociale de la Ville de Paris a décidé de transférer l'activité de "C?ur de Paris" sur un nouvel emplacement, conforme à la réglementation et aux besoins à satisfaire.
Faute de pouvoir trouver rapidement des locaux adéquats, répondant aux exigences de fonctionnement de la structure, le C.A.S. avait retenu la solution d'un relogement provisoire de "C?ur de Paris", dès lors que la Ville acceptait de mettre à sa disposition, pour une durée d'un an maximum, un espace de 150 mètres carrés dans un immeuble situé 246, rue de Bercy dans le 12e arrondissement. Comme ce site qui ne permet pas un accès direct des véhicules et nécessite le recours à un transpalettes d'autres solutions sont à l'étude pour 2003. En attendant, il devrait faire l'objet de divers aménagements dans les tous prochains jours, pour un montant estimé de 25.000 euros."