Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

150 - QOC 2002-695 Question de Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris relative au nombre d'arbres devant être abattus, en particulier dans le 15e arrondissement, pour la mise en place du T.M.S., sur les boulevards des Maréchaux

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2002


Libellé de la question :
"Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE et les membres du groupe U.M.P. demandent à M. le Maire de Paris de bien vouloir leur indiquer le nombre d'arbres qui seront abattus ou transplantés dans le cadre des schémas prévus pour la réalisation du tramway et la requalification des boulevards des Maréchaux.
Ils souhaiteraient connaître ces chiffres pour la totalité des aménagements devant être réalisés :
- sur l'ensemble du tracé sud entre le pont du Garigliano (15e) et la porte d'Ivry (13e) ;
- sur la partie 15e du projet.
Ils demandent l'estimation du coût de ces opérations."
Réponse (M. Denis BAUPIN, adjoint) :
"Le projet de tramway sur les boulevards des Maréchaux s'articule étroitement avec une opération plus générale de requalification urbaine de ces boulevards entre le pont du Garigliano et la Porte d'Ivry, afin d'y améliorer le cadre de vie des riverains.
La préservation des plantations d'alignement existantes et la végétalisation des boulevards font partie de ces grands principes d'aménagement.
Ainsi, l'aménagement des boulevards des Maréchaux sera t-il l'occasion de planter près de 700 arbres nouveaux dont 220 dans le 15e arrondissement, alors qu'environ 250 arbres (10 % des plantations existantes) devront être abattus ou transplantés, dont environ 100 dans le 15e arrondissement. Le nombre total d'arbres sur les boulevards des Maréchaux augmentera donc de près de 23 % par rapport à la situation actuelle.
La réalisation du tramway est financée dans le cadre du contrat de plan Etat-Région 2000-2006 pour un montant de 185 millions d'euros correspondant à l'infrastructure de transport, la Ville de Paris finançant l'opération de requalification urbaine (25 millions d'euros) et la R.A.T.P. l'achat des rames de tramway (51 millions d'euros)."