Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

146 - QOC 2002-691 Question de Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE et des membres du groupe U.M.P. à M. le Maire de Paris à propos du réaménagement du square "Pierre-Adrien-Dalpayrat "(15e) et de ses abords

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2002


Libellé de la question :
"Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE TONNERRE et les membres du groupe "U.M.P. souhaiteraient savoir où en est le projet de clôture, d'extension et de réaménagement du square Dalpayrat (15e).
Initialement il était prévu un démarrage des travaux pour le 3e trimestre 2002. C'est du moins ce qui était indiqué dans le bulletin diffusé au printemps 2001 et conjointement édité par "Espace ferroviaire aménagement" et la "Mairie de Paris".
Un an plus tard, le numéro 4 de ce bulletin paru en avril 2002 annonçait un découpage des travaux en deux phases et un retard d'un an pour le jardin avec réalisation de la 1ère phase pour le 2e trimestre 2003.
Aujourd'hui il semblerait, d'après les réponses qui ont été faites aux habitants inquiets, que le démarrage du projet soit repoussé à septembre 2004, que l'achèvement de la 1ère tranche de travaux soit programmé pour l'été 2005, et que la seconde tranche suive enfin...
En conséquence, Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE et les membres du groupe "U.M.P. demandent à M. le Maire de Paris de bien vouloir leur indiquer :
- ce qu'il advient du projet de rehausse des clôtures du jardin ? Ce projet est financé et avait vocation a être réalisé en 2002 compte tenu des nuisances récurrentes auxquelles sont confrontés les riverains, notamment pendant la nuit ;
- pour quelles raisons la restructuration et l'extension du jardin sont-elles repoussées ?
- quelles dispositions la Ville de Paris entend-elle prendre en particulier vis-à-vis des nouveaux riverains qui devront supporter pendant plusieurs années un chantier en lieu et place de l'extension du jardin ?
- quelle est la nature des aménagements provisoires qui seront pris pour préserver la sécurité et l'environnement des nouveaux immeubles en bordure de l'ancienne rue André Gide actuellement défoncée ?
- quel sera le calendrier (début et fin des travaux) de réalisation des opérations :
- de mise en ?uvre des aménagements provisoires ;
- de mise en sécurité et de rehausse des grilles du square Dalpayrat ;
- d'extension et de restructuration du jardin et de ses abords (2 phases) ?"
Réponse (M. Yves CONTASSOT, adjoint) :
"Le retard dans la restructuration et l'extension du square Pierre-Adrien-Dalpayrat (15e) découle d'un avis, sollicité par la D.P.J.E.V., de l'Inspection générale des carrières, qui avait suggéré d'effectuer une reconnaissance du sol.
Malgré l'obtention en juillet 2001 du financement correspondant à cette opération, les sondages n'ont pu être réalisés qu'en février 2002, compte tenu du plan de charge de l'I.G.C. et des procédures de mise en ?uvre dans la rue André-Gide circulée.
Au-delà des problèmes liés au sous-sol, la mise au point finale du projet et son évaluation ont été retardées à juillet 2002, compte tenu des demandes nouvelles concernant des équipements publics. Le projet a été présenté à la C.O.I. en juillet 2002.
Afin de garantir la sécurité des riverains pendant la durée des travaux, le nivellement en "saut de loup" déjà amorcé au pied des immeubles à proximité du square, sera parachevé sur une hauteur de 3,50 mètres, afin de dissuader toute intrusion dans les logements.
De plus, un soin particulier sera porté à la réduction des nuisances induites par le chantier. Ainsi, la Direction des Parcs, Jardins et des Espaces verts procédera à la mise en place de terre végétale et à un engazonnement, de type prairie fleurie.
Ces aménagements provisoires seront effectifs au printemps 2003.
Le réaménagement du square et son extension, devront faire l'objet d'une consultation de concepteurs, afin de correspondre à l'attente des riverains.
Ainsi, les délais nécessaires à la réalisation des différentes étapes (choix du concepteur, étude du projet, lancement des consultations des travaux, etc.) conduisent à prévoir un début des travaux en septembre 2004 pour la première phase, correspondant au jardin dans son périmètre actuel. Les travaux de la 2e phase seront engagés lors de la libération des terrains occupés par le chantier de construction des immeubles."