Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Novembre 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif aux difficultés rencontrées par I’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Art, située 65 rue Olivier de Serres (15e).

Déliberation/ Conseil municipal/ Novembre 2007 [2007 V. 320]


Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 30 novembre 2007.

Reçue par le représentant de l?Etat le 30 novembre 2007.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Considérant le rayonnement national de l?ENSAAMA dont les excellents résultats scolaires en font une référence pour le 15e arrondissement, pour Paris et pour la Région Ile-de-France.

Considérant que l?ENSAAMA fait partie avec les écoles Boulle, Duperré et Estienne, de la catégorie des Ecoles d?arts appliqués et qu?elle a été reclassée en septembre 2007 en ?Ecole nationale?.

Considérant que la SEMAVIP, société d?économie mixte de la ville de Paris, s?est vue confier en tant que maître d?oeuvre la mission de réaliser l?extension, la restructuration, la mise en conformité et la surélévation des bâtiments de l?ENSAAMA.

Considérant que cet important chantier que connaît depuis 3 ans l?ENSAAMA se déroule dans des conditions de phasage tout à fait inadaptées.

Considérant que ces travaux provoquent des inondations répétées des ateliers et entraînent une réelle mise en danger des étudiants.

Considérant que ces travaux altèrent quotidiennement le bon déroulement des cours et la gestion de l?établissement par l?équipe de Direction.

Considérant que certains aménagements effectués ne sont pas conformes aux exigences pédagogiques de l?ENSAAMA.

Considérant que les riverains se sont également plaints de la mauvaise tenue du chantier.

Sur la proposition de Mme Hélène MACÉ DE LÉPINAY, MM. Philippe GOUJON, Alain DESTREM, Pierre CHARON, Mmes Claire de CLERMONT TONNERRE, Joëlle CHÉRIOUX DE SOULTRAIT, Danièle BOUVELOT et des élus du Groupe UMP,

Emet le voeu :

que la Ville de Paris intervienne auprès de la Région Ile-de-France et de la SEMAVIP pour qu?une solution acceptable et viable soit mise en place incluant un phasage clair et efficace, une sécurisation totale du site et une gestion rigoureuse du chantier.