Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Octobre 2002
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

195 - Vœu déposé par Mme Marie-Pierre MARTINET, M. Sylvain GAREL et les membres du groupe "Les Verts" relatif à la tenue du Forum social européen de Florence

Débat/ Conseil municipal/ Octobre 2002


Mme Mireille FLAM, adjointe, présidente. - Nous examinons maintenant le v?u référencé n° 19 dans le fascicule qui ne se rattache à aucun projet de délibération non plus mais qui a été déposé par le groupe "Les Verts".
La parole est à Mme Marie-Pierre MARTINET.
Mme Marie-Pierre MARTINET. - Mes chers collègues, après Porto Alegre, les altermondialistes se sont donnés rendez-vous à Florence, du 6 au 10 novembre 2002, où se tiendra le Forum social européen. Mais cette rencontre internationale est en partie menacée par les autorités italiennes qui, après avoir envisagé de suspendre l'application des accords de Schengen, annoncent aujourd'hui des contrôles d'identité renforcés qui auront sans doute pour effet de retarder considérablement le passage des trains et des autocars venant des autres pays de l'Union, en particulier de France.
Paris, par la voix de son Maire, a proposé de co-organiser avec Saint-Denis, le F.S.E. suivant, sur lequel M. SCHAPIRA a fourni des informations hier (excellentes informations), en réponse au v?u, qui se déroulera à l'automne 2003. Nous nous réjouissons de cette décision. Mais en attendant, il est essentiel que le Forum de Florence se déroule dans de bonnes conditions et qu'il puisse se tenir de manière démocratique et ouverte.
En tant que ville qui va accueillir sans nul doute le prochain F.S.E., Paris peut et se doit d'intervenir auprès du gouvernement italien, comme l'ont déjà fait de nombreux parlementaires italiens, français et européens, pour qu'il ne restreigne pas la libre circulation des personnes au sein de l'Union européenne pendant le F.S.E. Une Europe privée de la participation citoyenne est une Europe privée de démocratie.
C'est pourquoi le Conseil de Paris, sur proposition des "Verts", émet le v?u que le Maire de Paris intervienne officiellement auprès du gouvernement italien pour lui demander de ne pas entraver la libre circulation des personnes pendant ce Forum social européen.
Mme Mireille FLAM, adjointe, présidente. - Merci.
Je donne la parole à M. SCHAPIRA pour répondre.
M. Pierre SCHAPIRA, adjoint. - Merci, Madame la Maire.
Effectivement, le Maire de Paris s'est personnellement impliqué dans la réunion du Forum social mondial à Porto Alegre, avec l'ancien maire de Porto Alegre, notre ami TARSO GENDRO, qui malheureusement vient de se faire battre aux élections de gouverneur de l'Etat du Rio del Sul.
Mais ce dont il s'agit pour nous, c'est du Forum social européen de 2003 qui préparera le Forum mondial qui aura lieu en Inde.
Nous sommes en discussion et j'ai apporté des réponses hier à M. GAREL, qui les a entendues. En ce qui concerne Florence, le Conseil de Paris ne peut que soutenir le v?u que vous proposez.
C'est pourquoi le Maire de Paris est naturellement disposé à écrire au Ministre de l'Intérieur en charge de l'application des accords de Schengen afin que celui-ci fasse part de notre préoccupation à son homologue italien. C'est ainsi que cela doit se passer.
Il est par ailleurs disposé à alerter M. VITTORINO, commissaire européen en charge des questions liées à la libre circulation des personnes.
Voilà la réponse que je voulais vous apporter.
Mme Mireille FLAM, adjointe, présidente. - Merci, Monsieur SCHAPIRA.
Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par Mme MARTINET.
Qui est pour ?
Contre ?
Abstentions ?
La proposition de v?u est adoptée. (2002, V. 128).