Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Juillet 2007
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Général
> Type de document (Débat / Délibération)  

2007, DDEE 49 G - Approbation des modalités de passation de marchés publics d’insertion professionnelle en application de l’article 30 du Code des marchés publics. - Autorisation à M. le Président du Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général, de signer des marchés relatifs à la prise en charge d’allocataires parisiens du RMI qui ont un projet professionnel dans le domaine artistique.

Débat/ Conseil général/ Juillet 2007


 

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Nous examinons le projet de délibération DDEE 49 G concernant la signature des marchés relatifs à la prise en charge d?allocataires parisiens du RMI qui ont un projet professionnel dans le domaine artistique.

La parole est à M. Philippe LAFAY.

M. Philippe LAFAY. - L?importance du nombre d?allocataires du R.M.I. à Paris se déclarant avoir un projet professionnel, dans le domaine artistique, est bien connu depuis longtemps.

Il convient d?approuver les mesures prises pour favoriser l?orientation et l?accompagnement de ces allocataires vers des structures privées spécialisées, leur permettant éventuellement de s?orienter vers un parcours d?insertion autre qu?artistique.

Deux points toutefois méritent d?être soulevés.

Quelle est, parmi ces allocataires en recherche d?emplois, dans le domaine artistique, la proportion d?anciens intermittents du spectacle ? Ceux-ci, compte tenu de leur formation artistique, ne pourraient-ils pas avoir un parcours plus simplifié et être conduit plus rapidement à un accompagnement vers l?emploi, en les exonérant du pôle d?orientation et du bilan de compétences ?

Je vous remercie.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - La parole est à M. SAUTTER.

M. Christian SAUTTER, vice-président, au nom de la 2e Commission. - Merci, Madame la Présidente.

M. LAFAY insiste, à juste titre, sur le fait que - et nous le savons tous les deux - dans les quelque 60.000 R.M.istes, près de 10.000 sont dans des professions soit artistiques soit de communication.

Il y a évidemment une agence performante de l?A.N.P.E., qui s?en occupe, mais nous avons souhaité - je pense pouvoir vous associer, Madame STIEVENARD, à cette décision - mettre en place un dispositif d?accompagnement associatif, pour que ces artistes trouvent leur voie, soit vers une activité artistique rémunératrice, soit vers une autre activité.

D?où l?idée de les orienter, d?évaluer leurs compétences en la matière et s?ils souhaitent s?orienter dans une autre direction, de les accompagner vers l?emploi, avec un suivi très poussé, puisqu?il y aurait trois entretiens individuels mensuels.

Le projet, qui vous est proposé, mobilise sept associations, qui ont répondu à un appel à la concurrence, pour faire ce travail. Je pense que je peux dire à M. LAFAY que l?on n?est pas obligé de passer d?abord au pôle d?orientation, puis au bilan de compétences, pour arriver au troisième stade d?accompagnement vers l?emploi. Tout dépend des qualifications des personnes considérées.

Mme Gisèle STIEVENARD, présidente. - Merci.

Je mets aux voix, à main levée, le projet de délibération DDEE 49 G.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le projet de délibération est adopté. (2007, DDEE 49 G).