Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Avril 2001
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

3 - Condoléances

Débat/ Conseil municipal/ Avril 2001


M. LE MAIRE DE PARIS. - Mes chers collègues, le Conseil de Paris a appris avec tristesse et émotion le décès survenu le 27 mars dernier de M. André FOSSET.
(Les Conseillers se lèvent).
Ancien Conseiller municipal de Paris et ancien Conseiller général de la Seine, Conseil de Société, M. André FOSSET milita avant guerre à la Jeunesse Ouvrière Chrétienne. Il prend part aux combats de la Résistance dans les rangs des F.F.I. et siège en 1944 au Comité local de Libération du 19e arrondissement.
De 1945 à 1959, il siège au Conseil municipal de Paris. Président du groupe M.R.P. à l'Hôtel de Ville de 1947 à 1953, M. André FOSSET exerce les fonctions de Syndic, de 1944 à 1947 et de Vice-président du Conseil de Paris de 1953 à 1954.
Il siège dans diverses commissions et notamment à la Commission de la Jeunesse et des Sports ainsi qu'à la Commission mixte du Règlement et du Commerce.
M. André FOSSET fut également élu à plusieurs reprises Sénateur, de la Seine d'abord de 1958 à 1968 puis des Hauts de Seine de 1968 à 1995. Il occupera également les fonctions de Questeur du Sénat.
M. André FOSSET fut membre du Conseil économique et social, Conseiller régional d'Ile-de-France et Ministre de la Qualité de la Vie.
Parallèlement à sa carrière politique, M. FOSSET développe une carrière professionnelle, comme Président Directeur général du Parisien Libéré, de 1978 à 1981 et Directeur de la Publication, Vice-président du Conseil de Surveillance de l'Orfèvrerie Christofle.
Il exerce également des activités bénévoles telles que Président de la Fondation Eugène-Napoléon, Vice-président de l'hôpital Saint-Michel et Président du Comité français des Expositions.
M. André FOSSET était Officier de la Légion d'Honneur.
En mon nom et au nom du Conseil de Paris, j'exprime à sa veuve, ses enfants, à son arrière petit-fils ainsi qu'à l'ensemble de sa famille les condoléances émues de notre Assemblée.
(L'Assemblée, debout, observe une minute de silence).
M. LE MAIRE DE PARIS. - Le Conseil de Paris a appris avec une très grande émotion le décès survenu le 14 avril 2001 de M. Maurice DOUBLET, ancien Préfet de la Seine, ancien Préfet de la Région Ile-de-France.
(Les Conseillers se lèvent).
Docteur en Droit, Chef de cabinet du Préfet de la Gironde en 1938, Maurice DOUBLET occupe à partir de la Libération de nombreux postes parmi lesquels ceux de Secrétaire général de la Corrèze, de Sous-Préfet de Vichy en 1949, de Sens en 1952 et de Roanne en 1954.
Directeur de Cabinet du Secrétaire d'Etat chargé des Affaires Algériennes en 1956, il sera ensuite Préfet du Tarn en 1958 puis de l'Isère en 1961.
A ce dernier poste, il obtient des résultats spectaculaires dans le domaine de la réforme administrative et du remembrement des communes, tout en se consacrant avec succès à l'organisation des Jeux olympiques d'hiver à Grenoble en 1968.
Mais c'est en sa qualité de Préfet de la Seine en 1966, puis de Préfet de Paris et de la Région parisienne que le grand serviteur de l'Etat qu'était Maurice DOUBLET allait donner la mesure de ses exceptionnelles qualités d'administrateur. C'est en effet à lui qu'incombe le délicat ajustement des structures administratives lié à la disparition de la Préfecture de la Seine et à la création du nouveau département de Paris et de ceux de la petite couronne.
En tant que Préfet de Région Ile-de-France, Maurice DOUBLET aura également à parachever l'?uvre de Paul DELOUVRIER.
Maurice DOUBLET sera également en 1977 le premier Directeur de Cabinet du Premier Maire de Paris, nouvellement élu, Jacques CHIRAC. Admis à la retraite, Maurice DOUBLET n'en est pas moins très actif. Président de divers Conseils d'administration, il siège également au Parlement Européen en remplacement de Pierre MESSMER démissionnaire, 1980-1981.
M. DOUBLET présidait de nombreuses associations dont la Société des Amis du musée Carnavalet, l'Association pour la recherche sur la sclérose en plaques, ainsi que l'Union pour la Lutte contre cette même maladie.
M. DOUBLET était Grand Croix de l'Ordre national du Mérite, Commandeur de la Légion d'Honneur et Croix de Guerre.
Je voudrais, en hommage à cette très haute personnalité, que nous avons tous côtoyée, vous lire trois lignes d'une lettre qu'il m'adressait le 21 mars dernier, alors qu'il était déjà très affaibli.
M. DOUBLET m'écrivait : "Je crois pouvoir faire appel à nos rapports toujours amènes, même amicaux, au moment où vous allez être élu Maire de la Capitale, pour la continuation de développements heureux pour laquelle je forme des v?ux fervents. Je crois y avoir consacré énergie et amour."
Je souhaite que vous reteniez du Préfet DOUBLET cette phrase. : "Je crois y avoir consacré énergie et amour".
En mon nom et au nom de l'ensemble du Conseil de Paris j'exprime à ses enfants, à ses petits enfants et arrière petits enfants ainsi qu'à l'ensemble de sa famille et à ses amis et anciens collaborateurs les condoléances très émues de notre Assemblée.
(L'Assemblée, debout, observe une minute de silence).