Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu relatif au projet de délibération 2008 DJS 365.

Déliberation/ Conseil municipal/ Septembre 2008 [2008 V. 146]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 15 octobre 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 15 octobre 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Le projet de délibération qui est soumis à notre assemblée a pour objet de permettre à la Fédération Française de Tennis d?engager un processus d?étude et de concertation, à l?appui d?un concours d?architecture, en vue de réaliser l?extension du stade de Roland Garros sur le stade municipal Georges Hébert.

La Municipalité parisienne a depuis 2005 affirmé son soutien de principe au projet de la FFT de pouvoir disposer d?un court couvert d?environ 15.000 places, équipement indispensable pour assurer le maintien de Roland Garros parmi les 4 tournois majeurs de l?ATP.

La localisation de cette extension sur le stade Georges Hébert, projet approuvé à l?unanimité par les instances de la FFT en mars dernier, nécessite d?être étudiée de manière approfondie sur la base d?un projet précis, avant que la Ville de Paris puisse décider de concéder, le cas échéant, à la FFT, l?emprise du stade Hébert.

Ainsi, sur la base des études que la FFT souhaitera engager, il appartiendra aux nouvelles instances fédérales, renouvelées en février prochain, de faire part à la Ville de Paris de ses projets définitifs pour assurer la modernisation du tournoi de Roland Garros, soit sur le stade Hébert, soit par l?identification d?une solution alternative.

En tout état de cause, la politique sportive municipale en matière de haut niveau ne doit pas et ne se fera pas au détriment du sport de proximité. A ce titre, si la localisation sur le stade Hébert devait être l?hypothèse in fine retenue, les équipements sportifs supprimés - un petit terrain de football à 7, une piste d?athlétisme de 250 mètres sur quatre couloirs, deux petits terrains de basket ainsi qu?un terrain de volley - devraient être reconstitués préalablement sur les pelouses centrales de l?hippodrome d?Auteuil, dans un cadre paysager privilégié.

Cet engagement a d?ailleurs été confirmé à M. le Maire du 16e arrondissement par un courrier que Anne HIDALGO et Jean VUILLERMOZ lui ont adressé le 22 septembre dernier. Une délibération est d?ailleurs présentée lors de notre séance pour lancer le marché de maîtrise d??uvre en vue de l?aménagement des pelouses centrales de l?hippodrome d?Auteuil.

Ainsi, sur la proposition de l?Exécutif, en cas de mise en ?uvre du projet d?extension de Roland Garros sur le stade Hébert,

Emet le voeu :

- que des installations sportives plus étendues, aux normes fédérales, soient bien réalisées sur les pelouses centrales de l?hippodrome d?Auteuil, en remplacement de celles existant aujourd?hui sur le stade Hébert ;

-que l?ensemble du nouveau site sportif ainsi créé sur lespelouses d?Auteuil soit accessible directement par un tunnel de la porte d?Auteuil ;

- enfin, que la mise en service des nouvelles installations sur les pelouses d?Auteuil soit préalable au début des travaux sur le stade Hébert.