Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Septembre 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

Vœu visant à demander au Préfet de police d’examiner les dossiers des travailleurs sans-papiers de l’agence d’intérim ManBTP.

Déliberation/ Conseil municipal/ Septembre 2008 [2008 V. 138]


Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 27 octobre 2008.

Reçue par le représentant de l?Etat le 27 octobre 2008.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil municipal,

Le 16 juin dernier, des travailleurs sans-papiers employés par l?agence Perfect Intérim, située au 12 boulevard de Magenta, ont commencé un mouvement de grève. Le 3 juillet, un autre groupe de travailleurs sans-papiers, employé par l?agence d?intérim ManBTP du 5, rue Saint-Vincent-de-Paul, s?est également mis en grève.

Ces personnes, pour la plupart, vivent et travaillent en France depuis de nombreuses années et sont en possession de fiches de paye en bonne et due forme. Les emplois qu?ils occupent font partie de secteurs dits ?sous tension?, où il est reconnu que la main d??uvre est déficitaire.

Sur cette base, ils réclament un titre de séjour afin de régulariser leur situation administrative.

Cependant, à la différence des grévistes du restaurant chez Papa, qui ont obtenu une autorisation de séjour, le gouvernement refuse d?examiner leur situation administrative, au motif qu?ils sont travailleurs intérimaires. Ils n?ont pourtant d?intérimaires que le nom. En effet, de contrat en contrat, ils travaillent tout au long de l?année et à temps plein.

Sur la proposition de M. Rémi FERAUD et des élus du groupe socialiste, radical de gauche et apparentés,

Emet le voeu que :

- Le Préfet de police entame le dialogue avec les représentants des grévistes et qu?il réponde favorablement à leurs revendications légitimes.