Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mars 2010
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  
Déliberation

G Vœu relatif aux programmes d’accès direct à l’emploi.

Déliberation/ Conseil général/ Mars 2010 [2010 V. 13]


 

Délibération affichée à l?Hôtel-de-Ville

et transmise au représentant de l?Etat le 9 avril 2010.

Reçue par le représentant de l?Etat le 9 avril 2010.

 

Le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général,

Considérant que les actions du Programme Départemental d?Insertion s?appuient prioritairement sur le service public de l?emploi et sur le soutien au secteur associatif : financement à hauteur de 2,4 millions d?euros de 55 référents de Pôle Emploi mis à disposition dans les espaces d?insertion ; extension du Plan Local pour l?Insertion et de l?Emploi 18-19 au 20e arrondissement ; 5 millions d?euros consacrés à l?économie sociale et solidaire ; 2,7 millions d?euros consacrés à la formation professionnelle ;

Considérant que face à la gravité de la crise économique, l?Exécutif municipal propose aussi de diversifier l?offre d?accompagnement vers l?emploi, y compris en ayant recours à des opérateurs privés et associatifs ;

Considérant que d?ores et déjà, dans le cadre du Programme Départemental d?Insertion, des opérateurs privés sont titulaires de marchés pour des placements directs en emploi durable d?allocataires du RSA ;

Considérant qu?en 2009, 194 Parisien(ne)s sur les 439 qui sont sortis du dispositif ont retrouvé un emploi durable (CDI ou CDD de plus de six mois) grâce à ces actions ;

Considérant, par ailleurs, la nécessité de ne pas laisser sur le bord du chemin de l?insertion professionnelle les allocataires du RSA les plus éloignés de l?emploi, qui ont besoin d?un accompagnement beaucoup plus renforcé ;

Considérant que, dans certains secteurs comme les services d?aide au domicile des personnes, l?hôtellerie - restauration, la vente ou le nettoyage, des postes peu qualifiés ne sont pas pourvus faute de candidatures appropriées ;

Considérant que, dans ce contexte, l?Exécutif propose de s?appuyer sur des opérateurs privés et associatifs pour mener, à titre expérimental, une opération mettant en ?uvre différentes actions individuelles ou collectives d?appui à l?insertion professionnelle de 300 bénéficiaires parisiens du RSA de bas niveau de qualification (infra bac ou sans diplôme) ;

Considérant les interrogations émises sur ces dispositifs et la légitime demande d?évaluation de ceux-ci par les élus ;

Sur proposition de l?Exécutif, le Conseil de Paris, siégeant en formation de Conseil général,

Emet le voeu que :

Se réunisse tous les six mois un comité de suivi des différents marchés de placement en emploi lancés par le Département. Ce comité sera composé de membres des différents groupes politiques du Conseil de Paris. La poursuite ou non des différentes actions sera décidée en fonction de l?évaluation effectuée par ce comité.