Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
Conseil Municipal
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Vœu déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés relatif à l’utilisation de l’éthanol par le service des transports automobiles parisiens.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2008


 

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Nous passons à l?examen du v?u référencé n° 14 dans le fascicule, déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, relatif à l?utilisation de l?éthanol par le service des transports automobiles parisiens.

La parole est à M. Romain LÉVY.

M. Romain LÉVY. - Merci, Monsieur le Maire.

Un projet de délibération voté en 2007 et repris dans le Plan Climat adopté par la Ville prévoyait l?expérimentation de l?éthanol en liaison avec l?A.D.E.M.E. comme carburant de véhicules du parc municipal parisien.

Les Transports Automobiles municipaux (T.A.M.) expérimentent actuellement l?éthanol E85 dans une quinzaine de berlines.

Considérant que des études récentes apportent de nouveaux éléments sur l?évaluation des biocarburants, partant également du constat que l?utilisation intensive de produits agricoles pour la réalisation de l?éthanol produit une augmentation des cours des matières premières qui est inquiétante, au moment où s?accroissent les risques de famine et les problèmes de souveraineté alimentaire des pays les moins développés, mais aussi que l?augmentation de la production d?éthanol par l?accroissement de surfaces agricoles induit souvent la destruction de forêts tropicales, le Plan Climat prévoyant notamment une évaluation de l?expérimentation des agrocarburants afin d?en mesurer le bilan écologique global, les élus du groupe socialiste, radical de gauche et apparentés émettent le v?u d?être informés du résultat de l?étude d?impact de l?expérimentation de l?éthanol au sein du parc automobile parisien, et si les conclusions en étaient négatives, d?abandonner progressivement l?utilisation de l?éthanol par les T.A.M.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur LÉVY.

La parole est à Mme ERRECART.

Mme Maïté ERRECART, adjointe. - Comme je l?ai dit précédemment, la Municipalité a effectivement décidé de développer les agrocarburants, le diester et l?éthanol.

S?agissant particulièrement de l?éthanol, les transports automobiles municipaux de la DALIAT participent depuis janvier 2007 à une expérimentation de deux ans en partenariat avec l?A.D.E.M.E. et l?Institut français du pétrole.

Dans le cadre de cette expérience 15 véhicules de type Ford Focus ont été affectés au pool de conduite et sont ravitaillés en éthanol E85.

Le protocole de cette expérimentation prévoit un suivi des consommations mais également des rejets en polluants locaux et surtout de gaz à effets de serre.

L?expérience doit se terminer en fin d?année 2008 mais un point d?étape est prévu actuellement au mois de juin et donc votre question est tout à fait opportune.

D?ores et déjà plusieurs conclusions peuvent être tirées au vu du bilan écologique de l?éthanol E85.

D?abord les véhicules actuellement disponibles sur le marché français ne disposent pas de moteurs dédiés à l?éthanol mais fonctionnent indifféremment au super carburant et à l?E85.

Les véhicules objets de l?expérience consomment environ 14 litres au 100 en cycle urbain contre moins de six litres pour d?autres véhicules utilisant du diester.

Cette surconsommation n?est pas neutre ni en termes d?émission de gaz à effets de serre ni en termes financiers. C?est ainsi que ces véhicules rejettent 180 grammes de CO2 au kilomètre alors même qu?un véhicule équivalent de notre flotte fonctionnant au diester rejette moins de 100 grammes au kilomètre.

En outre, l?éthanol utilisé provient de la transformation de la betterave sucrière et entre donc directement en concurrence avec la production de sucre alimentaire.

Cet éthanol français par ailleurs largement subventionné comme l?éthanol américain produit à base de maïs a un rendement énergétique et des performances en termes de limitation de rejet de CO 2 très bas par rapport à l?éthanol produit au Brésil à partir de la canne à sucre.

Ainsi l?éthanol brésilien réduit de 88 % les émissions de gaz à effets de serre contre 32 % pour ceux issus de la betterave.

Ce bilan très mitigé milite donc pour une conclusion négative de l?expérience et l?abandon de l?éthanol comme source d?approvisionnement municipale.

Cette position sera présentée à nos partenaires, A.D.E.M.E. et I.F.P. lors d?un point d?étape qui sera réalisé en juin 2008. J?émets donc un avis favorable au voeu de M. Romain LÉVY qui nous demandait de tirer des conclusions de cette expérimentation.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci beaucoup pour ces explications très claires.

M. GAREL a la parole pour une explication de vote.

M. Sylvain GAREL. - Merci, Monsieur le Maire.

Bien sûr nous allons voter ce v?u et nous sommes contents d?avoir entendu la réponse de l?Exécutif.

Notons simplement que le ton et le fond des réponses sont différents si c?est un élu socialiste ou si c?est un membre des ?Verts? qui pose la question, car effectivement la question posée par M. Yves CONTASSOT il y a quelques minutes était la même.

M. Jean-François LEGARET, maire du 1er arrondissement. - Quand c?est nous c?est encore pire !

M. Sylvain GAREL. - Je ne parle pas de l?opposition, c?est autre chose. Vous êtes hors-concours !

Je pense qu?il faudrait une égalité de traitement entre tous les membres de la majorité.

Nous avions demandé lors de réunions de préparation sur ce v?u que soit changé un mot. Dans l?exposé des motifs on parle de biocarburant.

Comme vous l?avez dit on doit parler d?agrocarburant et non de biocarburant. Je demanderai que cette modification soit faite dans l?exposé des motifs.

M. Christian SAUTTER, adjoint, président. - Merci, Monsieur GAREL, pour cette précision sémantique.

Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés, assortie d?un avis favorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est adoptée. (2008, V. 22).