Précisez votre recherche (les choix sont cumulatifs) :
> PAR ANNÉE  
Mai 2008
> PAR TYPE DE CONSEIL (MUNICIPAL / GÉNÉRAL)  
> Type de document (Débat / Délibération)  

2008, Voeu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à l’utilisation du réseau Climespace pour assurer la climatisation du centre commercial Beaugrenelle.

Débat/ Conseil municipal/ Mai 2008


 

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Nous examinons maintenant le v?u référencé n° 31 dans le fascicule, déposé par le groupe U.M.P.P.A., relatif à l?utilisation du réseau Climespace pour assurer la climatisation du centre commercial Beaugrenelle.

Mme de CLERMONT-TONNERRE, vous avez la parole.

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Le projet de restructuration de Beaugrenelle prévoyait ou prévoit peut-être encore, vous allez nous le dire, la mise en service de dix tours aéro-réfrigérantes, afin d?assurer la climatisation de cet important centre commercial.

Or, compte tenu des risques sanitaires que peut engendrer un tel système de climatisation, ce projet de tours aéro-réfrigérantes a donné lieu à une levée de boucliers. Elus, conseillers de quartier et habitants du Front de Seine vous ont demandé, Monsieur le Maire, d?abandonner ce principe de refroidissement.

Cette opposition s?est en particulier traduite, en octobre 2007, par des v?ux du conseil de quartier Emeriau-Zola et du conseil du 15e arrondissement demandant l?abandon de ce dispositif.

Plus récemment, les riverains ont exprimé le refus de la mise en place d?un tel système en vous remettant, le 25 avril, une importante pétition. Or, plusieurs solutions alternatives aux tours aéro-réfrigérantes sont envisageables, en particulier le système CLIMESPACE qui présente un intérêt environnemental certain par rapport aux dispositifs autonomes de climatisation, qu?il s?agisse de la limitation des risques sanitaires, de la réduction de l?impact sur le réchauffement climatique ou de la préservation de l?architecture des bâtiments.

Il nous semblait donc qu?un tel dispositif allait pouvoir être installé puisque, lors de notre séance du 21 avril 2008, nous avons enfin vu venir un amendement permettant la modification de la convention de D.S.P. liant la Ville de Paris à la société CLIMESPACE et rendant ainsi possible la mise en place de ce dispositif de refroidissement.

Il apparaît cependant que cet avenant était une condition nécessaire, mais pas suffisante. C?est pourquoi, Monsieur le Maire, avec mes collègues Philippe GOUJON et Géraldine POIRAULT-GAUVIN, nous émettons le v?u que vous nous confirmiez l?abandon des tours aéro-réfrigérantes et que l?Exécutif municipal s?engage à tout mettre en ?uvre pour permettre l?installation du réseau CLIMESPACE, afin d?assurer le refroidissement du centre commercial Beaugrenelle par ce système et afin d?éviter ainsi tout risque de dissémination de légionellose et de toute nuisance sonore pour les habitants.

Merci.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - La parole est à M. Denis BAUPIN pour vous répondre.

M. Denis BAUPIN, adjoint. - Vous l?avez dit d?emblée, le dispositif ?prévoyait?. Vous le savez d?ores et déjà, il est prévu de raccorder Beaugrenelle à CLIMESPACE.

Donc, ce v?u n?a pas d?objet. La position de la Ville, c?est d?abord, en matière de climatisation, de faire en sorte que l?urbanisme et l?architecture permettent d?avoir le moins possible de dispositifs de climatisation. Ensuite, en cas de nécessité, il s?agit que l?on fasse appel au réseau CLIMESPACE et non pas aux tours aéro-réfrigérantes.

C?est pourquoi je vous confirme que c?est bien prévu et je vous invite à ne pas déposer un v?u au prochain Conseil pour avoir la confirmation de la confirmation de la confirmation que ce point qui a déjà été évoqué est acté. Je vous invite à retirer ce v?u qui n?a plus d?objet.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Je donne la parole à M. Claude DARGENT, pour une explication de vote.

M. Claude DARGENT. - Le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés votera contre ce v?u sur lequel, M. Denis BAUPIN l?évoquait à l?instant, on peut tout de même s?interroger.

Il évoque l?idée que l?on aurait pu imaginer de mettre en place des tours aéro-réfrigérantes qui auraient été nuisibles à la santé publique.

Même quand cette hypothèse a été envisagée, il va de soi que c?était sur un modèle différent du modèle qui a pu véhiculer la légionellose puisqu?il s?agissait de tours qui n?avaient pas d?échanges avec l?extérieur.

Aussi, inquiéter la population de cette façon, ce n?est pas responsable.

Mais, de toute façon, cela fait belle lurette que ce système a été abandonné. Nous nous en sommes expliqués de nombreuses fois au sein du Conseil du 15e arrondissement et je ne vois pas pourquoi ce v?u revient en séance.

Nous souhaitons la solution du rattachement au réseau CLIM?ESPACE et l?opérateur commercial également. C?est faire perdre du temps à notre Conseil de proposer ce v?u. Je voulais le souligner, il est vrai que l?U.M.P. du 15e arrondissement est coutumière du fait, mais on peut dire également de ce v?u qu?il brasse beaucoup d?air pour pas grand-chose.

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Merci.

Madame de CLERMONT-TONNERRE, retirez-vous le v?u ? Non. Non, vous ne le retirez pas.

Bien, nous allons passer au vote?

Mme Claire de CLERMONT-TONNERRE. - Non, compte tenu des éléments de l?intervention de M. DARGENT, je le maintiens. Je pense que les habitants du front de Seine seront enchantés, à la lecture du compte rendu du B.M.O. d?entendre son propos, qui pour le coup est irresponsable.

(Applaudissements sur les bancs des groupes U.M.P.P.A. et Centre et Indépendants).

M. Jean VUILLERMOZ, adjoint, président. - Je mets aux voix, à main levée, la proposition de v?u déposée par le groupe U.M.P.P.A., assortie d?un avis défavorable de l?Exécutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

La proposition de v?u est repoussée.